Articles similaires

Nationale

#TITRE

368

Criminalité : 8200 arrestations en deux mois à Alger

17 mars 2018 | 21:02
Police Sofiane Abi


Entre janvier et février passés, les différentes brigades de police de la Sûreté de wilaya d’Alger (SWA) ont traité 6 423 affaires liées à la criminalité urbaine et arrêté 8 199 suspects, dont 3 421 pour détention et consommation de drogue.


La Sûreté d’Alger a donc traité 3 108 affaires liées aux stupéfiants durant les deux premiers mois de l’année 2018, ayant conduit à l’arrestation de 3 421 suspects déférés devant la justice. Par ailleurs, parmi les affaires traitées, 753 sont relatives aux atteintes aux biens et 1 278 aux atteintes aux personnes. Malgré que le phénomène de la délinquance soit contenu et l’action des policiers soutenue sur le terrain, le nombre des affaires criminelles reste assez élevé sur les deux premiers mois de l’année en cours.


Quant aux délits et crimes contre la famille et contre bonnes mœurs, les services de la police judiciaire ont traité 56 affaires en janvier et février, et 1 020 affaires relatives aux biens publics, ainsi que 260 délits à caractère économique et financier durant la période considérée. Concernant le port d’armes prohibées, les mêmes services ont traité 648 affaires durant le mois de janvier impliquant 650 personnes traduites en justice, dont 85 on été mises sous mandat de dépôt. Les drogues sont également un grand souci pour les brigades de police car elles impliquent un nombre important de jeunes personnes qui en consomment régulièrement. En effet, en matière de lutte contre les stupéfiants, 3 108 affaires impliquant 3 421 personnes ont été dénombrées au cours de la même période avec la saisie de plus de quinze kilos de résine de cannabis, 60 566 comprimés psychotropes, 77 grammes de cocaïne et six grammes d’héroïne, 15 comprimés d’ecstasy et 10 comprimés du supetexe, selon un bilan de deux mois présenté par le chargé de la communication de la Sûreté d’Alger.


La mobilisation des services de police reste forte car dans certains quartiers, le trafic de drogue reprend après chaque démantèlement d’un réseau. Certaines communes sont particulièrement touchées à l’image de Zéralda, Rouiba et Bab Jdid, où les vendeurs de drogue sont régulièrement traqués par les éléments de la PJ.


En ce qui concerne les activités de la Police générale et de la réglementation (PGR) les forces de police, explique la Sûreté d’Alger, ont mené durant la même période 435 opérations de contrôle des activités commerciales réglementées, et treize décisions de fermeture ont été appliquées A propos de la prévention routière, les services de la sécurité publique ont enregistré, en janvier et février, 50 681 infractions au code de la route qui ont induit le retrait immédiat de 6 882 permis de conduire, et 31 accidents qui ont provoqué trois morts et 142 blessés.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter