Nationale

#TITRE

242

SELLAL PLAIDE POUR UNE COORDINATION AFRICAINE CONTRE LE TERRORISME

16 mai 2017 | 01:02
Sofiane Abi

Organisée avant-hier à l’hôtel El Aurassi à Alger, la 1re assemblée générale du Mécanisme de coopération policière africaine (AFRIPOL) a vu la participation du Premier ministre Abdelmalek Sellal aux côtés des 41 chefs de Police africains, à leur tête le directeur général de la Sûreté nationale, actuel président d’AFRIPOL, le général-major Abdelghani Hamel.

Dans son discours d’ou- verture de la 1re assemblée générale d’AFRIPOL, le Premier ministre a insisté auprès des présents, notamment les chefs de Police africains ainsi que des hauts responsables de la Commission de l’Union afri- caine et de la Police internatio- nale (INTERPOL), sur l’impor- tance de la coopération et de la coordination entre les services de sécurité africains et interna- tionaux pour contrer le terroris- me.

Appelant la communauté internationale à intégrer ce pro- cessus pour une lutte plus effi- cace contre le phénomène du terrorisme, Sellal a rappelé aux participants le fait réel que connaît actuellement le monde : les effets terribles du terroris- me avec l’émergence d’organi- sations terroristes nourries par des idéologies barbares et dévastatrices.

« L’évolution du terrorisme dans le monde avec ses alliés trafiquants de drogue, d’armes, d’humains et ceux experts en criminalité électronique et blanchiment d’argent nous prouve à quel point la menace du terrorisme est grande pour nos sociétés », a déclaré le Pre- mier ministre.

Avant d’ajouter que « ce danger mondial et la menace organisée à plusieurs visages nous appelle ferme- ment à une coordination et une coopération permanente des services de sécurité internatio- naux et à l’intégration de la communauté internationale à ce grand effort ».

De grands moyens

Abdelmalek Sellal a souligné devant les chefs de Police afri- cains et les responsables de l’Union africaine et d’Interpol la nécessité de renforcer les capacités des polices africaines à travers l’élaboration de pro- grammes et le développement des centres d’excellence de recherches et de formation pénale, ainsi que les échanges de renseignements et d’expé- rience entre les Polices afri- caines.

Le Premier ministre a rappelé aux présents le long combat qu’avait mené l’Algé- rie, ses forces de sécurité, notamment la Police algérien- ne, contre le phénomène du ter- rorisme. « L’Algérie a été la première à lutter contre le ter- rorisme et ses multiples formes criminelles.

Elle a consenti beaucoup d’ef- forts pour venir à bout du terro- risme », a indiqué Sellal. Sur le plan des négociations, le Pre- mier ministre a défendu claire- ment la politique de sagesse et pacifique que l’Algérie entre- prend, connue dans le monde entier, pour régler les crises, les guerres et conflits internatio- naux mais aussi pour convaincre les terroristes éga- rés de déposer les armes, comme le définit la réconciliation nationale.

Oter le masque religieux

L’Algérie considère que l’une des solutions efficaces et payantes pour lutter contre le terrorisme consiste en son déra- cinement financier, médiatique et politique et à le démasquer

de son vrai visage, qui n’a aucun lien avec l’Islam. « L’Al- gérie a combattu le terrorisme en arrachant ses racines et en mettant à nu son autre visage, loin d’être religieux », a-t-il dit. Abdelmalek Sellal a souligné aux présents que la nomination du président de la République Abdelaziz Bouteflika en qualité de coordinateur africain pour la lutte antiterroriste n’est qu’un autre hommage rendu à l’Algé- rie et son expérience dans le règlement des conflits afri- cains, l’extinction des foyers de tension et la lutte contre le ter- rorisme en adoptant la politique du dialogue.

Avant de conclure, Sellal a rap- pelé aux chefs de police afri- cains que la lutte contre le ter- rorisme et la grande criminalité sera longue et difficile. Elle sera accompagnée par la lutte contre la pauvreté dans le continent noir et contre le chô- mage, par une révolution de grands chantiers et projets pour l’Afrique. Mais en attendant, le terrorisme progresse en Afrique. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter