Articles similaires

Nationale

#TITRE

357

Déchets industriels : SEAAL et AGIRE signent deux conventions

16 mai 2018 | 23:29
Algérie Environnement Lilia Ait Akli


Deux conventions de coopération ont été signées entre la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL), l’Agence nationale de gestion intégrée des ressources en eau (AGIRE) et une entreprise privée, afin de préserver les ressources en eau et de maîtriser les déchets industriels.


La première convention a été signée entre la SEAAL et l’AGIRE et la deuxième entre la Direction des ressources en eau d’Alger, la SEAAL et une entreprise privée, a rapporté l’agence officielle. Le but étant d’échanger les données de protection des ressources en eau et de mettre en place des mécanismes susceptibles de coordonner les efforts, partant la mise en œuvre de la stratégie de lutte contre la pollution industrielle qui menace la santé publique et l’environnement.


Signées en marge d’une journée de sensibilisation sur « La maîtrise des déchets industriels » à l’Ecole supérieure d’hôtellerie d’Aïn Benian, ces deux conventions visent à mettre sur pied et à renforcer la coopération, et aussi à établir un partenariat entre les gestionnaires du secteur des ressources en eau et de l’environnement, ainsi qu’entre les opérateurs industriels pour l’unification des efforts et une meilleure prise en charge des déchets industriels.


Le directeur général de l’AGIRE, Deramchi Mohamed, a indiqué que l’AGIRE et la SEAAL travailleront ensemble en vue d’une stratégie globale sur les mécanismes de gestion de l’utilisation d’eau à Alger. Il est aussi question de la mobilisation de tous les moyens pour une utilisation rationnelle de l’eau et sa préservation de la pollution industrielle.


Pour sa part, le directeur général de SEAAL, Brice Cabibel, a mis l’accent sur l’importance de la signature de ces conventions visant à coordonner les efforts collectifs des opérateurs et à mobiliser les moyens et les expertises techniques, pour mettre fin aux problèmes des liquides industriels toxiques que produisent certaines entreprises à Alger.


De son côté, le directeur des Ressources en eaux de la wilaya d’Alger, Karim Boukercha, a mis en exergue les différentes mesures prises par l’Etat tendant à prendre en charge le secteur de l’eau. Et ce, en assurant sa distribution et le traitement des eaux usées. Il a par ailleurs fait état de la progression de la prise en charge des liquides industriels déversés au niveau du littoral algérois.


Le directeur de l’energie et des mines de la wilaya d’Alger, Hamou Benabdellah, a lui aussi exposé le travail de la commission de wilaya multisectorielle en charge de la lutte contre la pollution industrielle. Il a mis en avant ses multiples sorties sur le terrain, qui ont permis entre autres le recensement de 173 unités industrielles polluantes.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter