Articles similaires

Nationale

#TITRE

372

Risque de paralysie dans plusieurs secteurs aujourd’hui

3 avril 2018 | 20:45

L’Intersyndicale autonome de la fonction publique, regroupant 14 syndicats, ne fera pas machine arrière jusqu’à satisfaction de ses revendications. Ainsi l’éducation, la santé, la formation professionnelle, l’administration publique, l’agriculture et quelques secteurs économiques seront perturbés, une nouvelle fois, aujourd’hui par une grève nationale.

Une action qui sera appuyée par quatre rassemblements régionaux dans les wilayas de Bouira, Oran, Annaba et Laghouat. Au moment où la santé et l’éducation nationale continuent de connaître une véritable situation de crise, la protestation reprend ses droits dans la fonction publique. En effet, plusieurs secteurs risquent de nouveau la paralysie. Cette action de protestation est alimentée par « le silence du gouvernement » qui, selon eux, « continue de faire la sourde oreille à leurs revendications », a indiqué le porte-parole du Conseil des lycées d’Algérie (CLA). En l’absence d’une réponse favorable à sa requête, la coalition a brandi la menace de radicaliser ses prochains mouvements de protestation. Pour ce faire, l’Intersyndicale se réunira ce week-end afin de tracer un nouveau plan d’action. « L’Intersyndicale ne compte en aucun cas baisser les bras, et ce, jusqu’à satisfaction totale de ses revendications », a-t-il encore indiqué. Par ailleurs et en réaction à la décision du ministre du Travail d’instaurer désormais un seuil de représentativité (présence dans 20 wilayas) pour pouvoir activer librement, l’Intersyndicale affirme que « cette décision cache une volonté de revenir sur le pluralisme syndical reconnu par la Constitution ». L’Intersyndicale a encore une fois appelé « le président de la République à intervenir pour faire annuler le nouveau texte de loi et associer les syndicats autonomes au débat des projets de lois afférents au monde du travail ». De ce fait, les syndicats des différents secteurs dénoncent « les atteintes aux libertés syndicales à travers les menaces et les répressions pratiquées à l’encontre des délégués syndicaux et des travailleurs grévistes ». L’Intersyndicale autonome de la fonction publique a appelé « la base et les travailleurs des différents secteurs de la fonction publique à se mobiliser et à unifier leurs rangs et poursuivre la lutte syndicale afin de protéger leurs acquis et faire valoir leurs doléances ». Les 14 syndicats de la fonction publique restent attachés à leur « plateforme de revendications ».

Ces organisations syndicales luttent pour « exiger l’annulation de la réforme du système de retraite et la participation des partenaires sociaux à la préparation de la nouvelle loi du travail ». Les syndicats autonomes exigent également « la révision de la grille des salaires et l’amélioration du pouvoir d’achat de tous les travailleurs ». L’Intersyndicale de la fonction publique a tenu à « féliciter tous les travailleurs et fonctionnaires pour leurs fortes participations actives précédentes ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter