Articles similaires

Nationale

#TITRE

205

Révision constitutionnelle : Débats et propositions à l’université de Bouzaréah

29 février 2020 | 19:35


Une conférence nationale sur le thème "Vision de l’université sur le projet de la révision constitutionnelle" a été organisée ce samedi à Alger par l’Organisation estudiantine algérienne libre (OEAL) à l’Université Alger-2 (Bouzaréah) en vue de formuler des propositions sur le texte fondamental du pays.


Cette conférence nationale qui a réuni près d’un millier d’étudiants venus des différentes wilayas du pays, formulera des recommandations et propositions qui seront remises au Comité d’experts chargé de formuler des propositions pour la révision de la Constitution, présidé par Ahmed Laraba, a indiqué le secrétaire général de l’OEAL, Fateh Seribi.


Il a précisé que son Organisation a planché sur sept thèmes en relation avec les axes de propositions et recommandations contenus dans la lettre de mission adressée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune au Comité d’experts.


Ces axes concernent "le renforcement des droits et libertés des citoyens", "la moralisation de la vie publique et de la lutte contre la corruption", "la consolidation de la séparation et de l’équilibre des pouvoirs", "le renforcement du pouvoir de contrôle du Parlement", "la consolidation de l’indépendance du pouvoir judiciaire", "la consolidation de l’égalité des citoyens devant la loi" et "la consécration constitutionnelle des mécanismes d’organisation des élections".


Selon M. Seribi, cette conférence nationale est intervenue après les conférences régionales organisées par l’OEAL à travers les universités du pays dans le but de "participer à l’enrichissement du débat académique et parvenir à une la Constitution consensuelle, laquelle contribuera à la stabilité institutionnelle du pays et à d’une nouvelle Algérie".


Le SG de l’OEL a ainsi mis l’accent sur "l’importance de l’adhésion de l’élite universitaire dans le processus de révision constitutionnelle en vue d’assoir les fondements d’une nouvelle République".


De son côté, le président de l’Autorité nationale indépendantes des élections (ANIE), Mohamed Charfi, s’est "félicité" de l’organisation de cette conférence qui reflète, a-t-il dit, "l’implication des étudiants dans la révision du texte fondamental du pays".


Qualifiant les étudiants "d’élite", M. Charfi a relevé que la famille universitaire constitue une "réserve démocratique" compte tenu de sa participation active à l’élection présidentielle du 12 décembre 2019.


Pour sa part, le président du Conseil national des enseignants du supérieur (CNES), Abdelatif Melat, a l’OEL dans ses initiatives qui vont dans le sens de mettre en place une "université constructive", se félicitant aussi de la prise de conscience de l’université algérienne qui participe au processus de la révision constitutionnelle.


Estimant que l’Université doit constituer une "locomotive" dans tous les domaines, il a appelé à "contribuer la à l’édification de l’Algérie nouvelle qui a besoin, plus que jamais, de son élite".


De son côté, Rachid Lerari qui est enseignant universitaire en droit constitutionnel, a relevé que "c’est la première fois que l’université algérienne est invitée à participer à la révision constitutionnelle", estimant que l’implication de l’élite est "une garantie à la consécration de la démocratie dans l’Algérie de demain".


A lire aussi :CONSACRER LA CULTURE CONSTITUTIONNELLE

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter