Articles similaires

Nationale

#TITRE

146

Réunion des Forces de l’Alternative démocratique au siège du RCD

8 septembre 2019 | 19:12
RCD Hocine Adryen

La wilaya d’Alger a refusé pour la troisième fois consécutive d’accorder au mouvement dit Forces de l’« Alternative démocratique » qui regroupe sept partis (RCD, FFS, PT, PST, UFC, MDS et le PLD) ainsi que la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH) l’autorisation de se réunir ce lundi à la Safex d’Alger : « Les forces de l’alternative démocratique ont décidé de tenir leur convention nationale demain au siège du parti du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) après le refus de la wilaya d’Alger d’autoriser la tenue du colloque pour la deuxième fois », indique un communiqué du RCD publié sur son site internet. « La Convention nationale aura lieu le lundi 9 septembre 2019. Nous avons présenté une demande de permis dans les délais prévus par la loi auprès de la wilaya d’Alger pour la tenue au Palais des expositions (foire d’Alger).

Si la demande de licence est refusée, le rendez-vous aura lieu le même jour au siège du RCD. » La première demande a été introduite avant la fin du mois de juillet. Mais les organisateurs avaient anticipé la décision de la wilaya et prévu de se retrouver au siège du RCD en cas de refus de celle-ci : « Les interdictions de la tenue de la convention du pacte de l’Alternative démocratique et de l’université d’été de l’association RAJ, notifiées respectivement les 27 et 26 août 2019, les tenants du pouvoir de fait confirment leur parti pris en faveur de la restauration de l’ancien régime. » Dans une déclaration rendue publique le 1er septembre, les forces démocratiques avaient dénoncé la volonté des autorités de revenir à l’ancien régime : « Les Forces de l’Alternative démocratique ont appelé à la tenue d’une convention autour du pacte politique « pour une véritable transition démocratique » le 31 août 2019.

La conférence en question sera consacrée à la crise politique actuelle, à l’explication de l’option de la transition démocratique, à l’Etat de droit, aux libertés individuelles et à l’Etat social, ainsi qu’aux conditions d’organisation de l’élection présidentielle. Les Forces de l’alternative démocratique avaient appelé, le 21 juillet dernier, à un « pacte politique » pour sortir le pays de la crise qu’il traverse : « Nous sommes décidés à tenir notre convention le 9 septembre et à accompagner le mouvement populaire et citoyen. Nous restons mobilisés pour donner une vision démocratique au nécessaire changement qui passe obligatoirement par une période de transition à travers un processus constituant souverain », ont-ils consigné dans une déclaration liminaire.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter