Articles similaires

Regionale

#TITRE

891

Rentrée scolaire à Ghardaïa:Les parents d’élèves haussent le ton

12 septembre 2018 | 22:33
Educationrentrée scolaire Aissa Hadj Daoud


Pour de nombreux parents d’élèves, la situation dans certaines écoles est critique.


Depuis la rentrée scolaire, les éternelles lacunes sont toujours là, dans certains établissements, à différents niveaux et différents degrés. Curieusement, ce sont toujours ces mêmes lacunes qui reviennent et s’accumulent à chaque rentrée scolaire, depuis plusieurs années.


Le mercredi 5 Septembre, le wali de Ghardaïa, Azzedine Mechri, a donné le coup d’envoi de la rentrée scolaire 2018-2019 à partir de l’école primaire « Colonel-Lotfi » parfaitement maquillée à l’occasion. Pendant ce temps et à 50 mètres des parents d’élèves accompagnés de leurs enfants observaient un sit-in devant l’école ‘’Ibn-Khaldoun’’, boycottant ainsi la rentrée scolaire pour contester la nomination d’une nouvelle directrice. Contrairement aux déclarations sur les ondes de la radio locale du directeur de l’éducation de Ghardaïa, Ammar Tibani, que la rentrée scolaire s’est passée dans de bonnes conditions, à Ghardaïa, elle est entamée avec de nombreuses défaillances. S’agissant d’autres nouveautés de cette rentrée elle s’est déroulée dans de très mauvaises conditions, particulièrement dans certaines écoles et collèges à majorité mozabite. A titre d’exemple, à l’école primaire ‘’Cheikh Abderrahmane El-Kourti’’ dans la petite bourgade de Mélika, les anciens élèves et les parents d’élèves et les écoliers de la première année scolaire se sont trouvés seuls dans la cour de l’école. Il n’y avait ni directeur, ni économe, ni surveillant. Très étonné, sa main agrippée à celle de son petit, Si Omar nous raconte : « Nous étions là depuis 7h30. A notre grand ébahissement, la porte de l’école était ouverte. Mais, il n’y avait personne dans l’enceinte pour s’occuper de nos enfants. Nous regardions en vain à gauche et à droite à la recherche de la liste comportant nos enfants de la première année ». Par ailleurs, Un peu plus bas, sur la rive droite de l’Oued M’Zab, ’’accroupi à l’entrée du collège ‘’Cheikh Abdelaziz-Tamini, aux portes de Béni-Izguen’’, devant lequel se sont attroupés d’autres parents d’élèves en colère, Si Slimane, irrité, nous révèle : « Comme à chaque début d’année scolaire, tout est mis en œuvre par le responsable chargé des affectations à la direction de l’éducation, tant au plan humain que matériel pour saboter la scolarité de nos enfants et cela se répète depuis quelques années déjà ».


Ajoutant avec animosité : « Quelles sont les raisons qui ont poussé la direction de l’éducation à procéder au remplacement du directeur de notre collège, Tizeghaghine Ahmed, en poste depuis neuf ans, par une nouvelle directrice alors qu’elle a été sanctionnée par la commission nationale de l’éducation ? Dans un même sillage, au collège ‘’Hadj Brahim-Ramdane’’ à Ghardaïa, c’est le manque avéré de moyens humains en matière de surveillants et des moyens matériels en matière de tables et de chaises, qui refait surface comme à l’accoutumée.


Devant de telles situations, bon nombre de parents d’élèves et la société civile se disent abasourdis par l’impunité et qu’il est temps d’agir avec fermeté devant ces altérations intentionnelles, conformément aux dispositions prises par le ministère de l’Education nationale, à savoir de parer à toutes formes de lacunes susceptibles de perturber la rentrée d’un quelconque établissement scolaire. Les parents d’élèves en colère contre la direction de l’éducation de Ghardaïa, menacent de persister dans leurs protestations et à le boycotter la rentrée scolaire tant que ces éternelles lacunes ne sont pas définitivement comblées.


À l’origine de cette grogne, il y a aussi le non-respect perpétuel d’égalité entre l’ensemble des établissements scolaires à travers la wilaya de Ghardaïa en matière de prise en charge correcte et adéquate. C’est ce qui se produit, au grand dam d’une bonne partie de citoyens, alors que la ministre de l’Education nationale a donné les grands axes de ce que sera cette nouvelle année scolaire 2018/2019, en insistant sur une plus grande efficience de la performance administrative et du travail pédagogique.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter