Articles similaires

Nationale

#TITRE

268

Rapatriement lundi des corps de deux harraga noyés en Italie

8 décembre 2018 | 18:00


Les dépouilles des deux Algériens morts noyés au large de Cagliari, en Italie, seront rapatriées lundi, a fait savoir ce samedi porte-parole du ministère des Affaires étrangères Abdelaziz Benali-Chérif.
Selon Benali-Chérif, les services diplomatiques et consulaires algériens à Rome ont entrepris les démarches nécessaires dès l’annonce du naufrage d’une embarcation survenu le 17 novembre dernier au large de la Sardaigne. Ils ont pris attache avec les institutions administratives italiennes en vue d’identifier les victimes de ce drame, précise le porte-parole des AE.
Il a expliqué qu’« à l’issue d’une longue procédure, suivie et accompagnée au jour le jour par notre ambassade à Rome et les services centraux du MAE, en coordination avec les familles des victimes, l’identification des deux corps repêchés a pu être établie le 28 novembre ».
« Le procureur territorialement compétent a autorisé, le 4 décembre courant, la libération des dépouilles à la faveur des démarches diligentes de notre ambassade à Rome », a ajouté Benali-Chérif, affirmant que « les procédures afférentes au rapatriement des dépouilles ont été finalisées et que leur arrivée à Alger est prévue lundi 10 décembre 2018.
Le ministère des Affaires étrangères, « en contact permanent avec les autorités italiennes à travers nos services diplomatiques et consulaires dans ce pays, reste mobilisé pour connaître le sort des disparus lors de ce tragique naufrage », a assuré le porte-parole.
Il faut signaler que les deux personnes ayant péri suite aux fortes vagues de la méditerranée déchaînée faisaient partie d’un groupe de plusieurs dizaines de candidats à la harga. Ils habitaient un des quartiers populaires d’Alger, Raïs Hamidou, ex-Pointe Pescade. Ce groupe de jeunes reproduit le même scénario cauchemardesque et dramatique vécu par nos jeunes pris de désespoir quant à leur avenir dans leur pays. Ils décident donc de traverser une mer furieuse le 14 novembre 2018 à 7h du matin à partir des côtes de Annaba, pensant qu’ils vont accoster à l’eldorado.
Hélas ce n’est pas le cas ! le sort de huit personnes demeure inconnu.
La disparition de ces jeunes a été la goutte qui a fait déborder le vase pour les habitants de Raïs Hamidou, sortis dans la rue non seulement par solidarité avec les familles des harraga, mais aussi pour extérioriser leur colère vis-à-vis d’un phénomène qui guette les enfants de presque toutes les familles algériennes.
Le juriste Farouk Ksentini s’est exprimé il y a quelque jours sur ce phénomène, mettant l’accent sur la proportion ascendante qu’a pris récemment ce fléau. Selon lui, les statistiques sur ce sujet ne sont pas disponibles. L’ancien président de la Ligue algérienne des droits de l’Homme a lié la « harga » à une mésaventure inhérente aux conditions socioéconomiques de ces candidats à la harga. Ksentini estime qu’il est du devoir de l’Etat de se pencher sérieusement sur ce fléau afin de cerner le mal dans sa racine. Deux choses principales poussent les jeunes à fuir leur pays, le manque de logement et l’emploi. Il a plaidé pour l’encouragement de la production nationale, notamment dans le domaine agricole susceptible d’absorber une main-d’œuvre non négligeable. Il a également appelé les pouvoirs publics à intensifier les campagnes de sensibilisation à l’adresse de la jeunesse pour les prévenir sur les dangers menaçant leur vie en tentant la migration clandestine.
 Mis à part les interventions de quelques spécialistes invités sur les plateaux et aux forums des certains médias et qui mettent en garde contre l’amplification du phénomène de harga, ce problème ne semble pas intéresser la classe politique et encore moins l’instance législative. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter