Articles similaires

Monde

#TITRE

1284

Rabat a corrompu des fonctionnaires de l’ONU

14 octobre 2018 | 23:22

Le Maroc a dépensé d’importantes sommes d’argent pour corrompre des fonctionnaires de l’ONU afin qu’ils bloquent la tenue du référendum d’autodétermination, a accusé l’ONG américaine Defense Forum Foundation, décriant l’échec de l’organisation onusienne à organiser ce vote promis depuis 27 ans.

"L’échec répété de l’ONU à tenir sa promesse de référendum, à cause de la corruption, a conduit à de nombreux événements tragiques" , a accusé la présidente de cette ONG, Suzanne Scholte, lors de son audition par la quatrième commission de l’ONU chargée de la décolonisation.

La lauréate du prix de la paix de Séoul a jugé " inacceptable que le vote promis depuis longtemps n’ait pas lieu parce que le Maroc a versé des millions de dollars dans des activités de lobbying pour empêcher le bon déroulement du référendum, en soudoyant des responsables et des législateurs de l’ONU ".

Ces actes de corruption ont été révélés au grand jour par "les nombreux rapports ayant fait l’objet d’une fuite, dont l’un établi par le département des opérations de maintien de la paix de l’ONU", a indiqué Mme Scholte également présidente de l’ONG US-Western Sahara Foundation.

Dans une tribune publiée en août dernier par le quotidien américain "The Daily Caller", Suzanne Sholte avait évoqué les témoignages de plusieurs responsables américains ayant dénoncé la corruption à laquelle s’adonne le Maroc pour saborder le processus onusien.

Parmi ces responsables, figurent l’ancien ambassadeur sous l’administration Reagan Frank Ruddy, des observateurs militaires à l’instar du commandant Doug Dryden, de la marine américaine, et Scott Tate, de l’armée de l’air ainsi que l’avocate américaine des droits de l’homme Katlyn Thomas, basée à New York et qui était en charge des questions juridiques à la Minurso.

"L’ONU envoie un message épouvantable en récompensant le royaume du Maroc pour son invasion, son agression et sa violence, alors qu’elle punit les Sahraouis qui ont placé leur confiance en vous ", a déclaré Suzanne Sholte dans ce vibrant plaidoyer en faveur de l’autodétermination du peuple sahraoui.

"En toute bonne foi, les Sahraouis ont déposé les armes et ont accepté un cessez-le-feu lorsque vous, les Nations unies, leur avez promis la seule chose qu’ils demandaient : le droit de voter pour l’autodétermination ", a-t-elle tenu à rappeler.

Pour les sahraouis, "la confiance placée en l’ONU les a obligés à voir leurs enfants grandir dans des camps de réfugiés et leurs proches battus, torturés et disparus dans des prisons marocaines ".

La militante des droits de l’homme a soutenu que le règlement de la question sahraouie aura " des avantages considérables : il en résultera l’établissement d’une démocratie musulmane africaine au Sahara occidental qui respecte les libertés et les droits consacrés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme".

La résolution de ce conflit contribuera à apporter la stabilité nécessaire dans la région du Maghreb et à envoyer un signal fort au monde musulman et africain sur l’engagement de l’ONU en faveur du combat pacifique et de l’Etat de droit, a-t-elle estimé.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter