Monde

#TITRE

656

Quels nouveaux avions sont attendus dans l’armée de l’air d’ici 10 ans ?

5 décembre 2017 | 20:41
Rédaction JI

L’armée de l’air russe partage la deuxième place avec la Chine - derrière les États-Unis - en ce qui concerne le nombre d’hélicoptères et d’avions.

Une grande partie du parc aérien russe a déjà été modernisée dans le cadre du programme national d’armement 2006-2015 et du programme en vigueur (2011-2020), notamment les hélicoptères. Néanmoins, les unités de l’armée de l’air comptent encore de nombreux appareils d’origine soviétique. 

Dans l’aviation de transport militaire, stratégique et spéciale, les avions lourds ayant une longue durée de vie peuvent encore voler pendant plusieurs décennies, mais les chasseurs d’attaque au sol, les bombardiers et les autres appareils tactiques construits à l’époque soviétique seront définitivement remplacés dans les dix prochaines années — sauf exceptions, écrit mardi 5 décembre le quotidien Izvestia. Les commandes pour l’aviation tactique seront toujours basées sur les avions Soukhoï.

Selon les informations disponibles, il est prévu d’avoir à disposition au moins 700 chasseurs au total (sans compter les appareils en stockage). Près de 450 d’entre eux sont des chasseurs Su — nouveaux pour la plupart, à l’exception de quelques dizaines de chasseurs Su-27 modernisés en version Su-27SM. 

Depuis 2012, le ministère russe de la Défense a commandé 116 avions Su-30SM dont 88 pour l’armée de l’air et 28 pour la marine. Près de 100 appareils ont déjà été livrés dans le cadre du contrat et un nouveau devrait être signé prochainement, qui portera sur 50 avions supplémentaires pour le ministère de la Défense.

Les achats de la version plus avancée de la plate-forme T-10 — du chasseur Su-35S — continueront également.

En plus des 98 chasseurs commandés dans le cadre des contrats de 2009 et de 2015, il est prévu d’acheter au moins autant d’appareils de ce type. Soukhoï produit également à Komsomolsk le chasseur de 5e génération Su-57.

Les informations sur les achats supposés de cet appareil divergent, mais d’ici la fin du nouveau programme national d’armement l’armée de l’air devrait disposer de près de 60 appareils de ce type, dont les 12 premiers devraient être livrés d’ici fin 2021 pour être rodés dans les forces armées avant le début des achats en série.

Le représentant le plus nombreux de la marque MiG d’ici cinq ans sera un appareil soviétique : le chasseur-intercepteur modernisé MiG-31.

Les travaux d’entretien et de modernisation de ces avions est en cours et d’ici dix ans, le parc aérien pourrait compter jusqu’à 150 intercepteurs modernisés. Plusieurs dizaines de chasseurs MiG-29SMT/UBT mis en service à la fin des années 2000 et dans les années 2010 resteront en service. D’après les experts, l’armée de l’air pourrait recevoir entre 70 et 80 MiG-35.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter