Articles similaires

Nationale

#TITRE

381

Quatre milliards de centimes dérobés d’une poste à Tizi-ouzou

17 janvier 2018 | 00:27


Un hold-up a été opéré ce mardi, aux environs de 7h50, à la poste de Souk El-Had, chef-lieu de commune de Timizart, daïra de Ouaguenoun. Le butin dérobé par les bandits s’élève à 4 milliards de centimes.
Selon nos sources, les auteurs du hold-up seraient au nombre de trois minimum.
Une fois leur forfait accompli, les bandits ont, à bord d’une voiture qui n’a pas encore été identifiée, pris la direction d’Ibdhache, village à partir duquel on peut prendre une multitude de directions. Selon les premières informations que nous avons obtenues, les auteurs du hold-up ont agi à visage découvert et portaient une tenue de ville des plus ordinaires.


C’est ce qui leur a permis de ne pas attirer l’attention. Les bandits, qui connaissaient les habitudes du receveur de la poste, ont attendu qu’il soit de retour de l’école où il y accompagne sa fille, pour lui poser le canon d’un PA dans le dos avec ordre d’ouvrir la porte donnant accès au service postal. Un accès qui sert aussi de passage au domicile du receveur.
C’est pourquoi l’ouverture de la porte avant huit heures n’a étonné personne parmi la foule qui se trouvait dans les environs. Sous la menace de l’arme, le malheureux postier n’eut d’autre choix que de s’exécuter. Ils se dirigèrent directement vers la chambre du coffre fort. Une fois le butin en leur possession, les bandits ont rejoint la voiture qui était garée plus loin, à côté du centre de santé, avec, sans doute, le conducteur qui les attendait au volant prêt à démarrer.
Des témoins ont rapporté que le véhicule, qu’ils n’ont pourtant pas réussi à identifier, avait démarré en trombe et roulait à très vive allure. La direction prise était le village Ibdhache, dans la commune de Timizart.
Rappelons qu’à partir de ce village, on peut prendre plusieurs directions.
On peut rejoindre le territoire de Boudjima, Aghribs, pour ensuite prendre la direction menant vers Agouni-Oucherki et celle vers Azefoun. On peut également rejoindre à partir d’Aghribs le village Taguersift pour ensuite rejoindre Azazga.
C’est pour cette raison qu’il est difficile de connaître la direction finale prise par les bandits. Une fois les services de sécurité alertés, tout le chef-lieu de commune de Timizart a été quadrillé. Les services de sécurité mobilisés sur les lieux du crime font partie de la gendarmerie de Fréha et de la police de Ouaguenoun. Quant au receveur de la poste de Souk El-Had, lequel a subi un grand traumatisme psychologique, il a été emmené vers le centre de santé local pour bénéficier des premiers soins psychologiques. Il convient de noter, encore une fois, qu’en dépit de la forte présence citoyenne dans les environs où a eu lieu le hold-up, personne n’a réussi à fournir un témoignage fiable sur le nombre réel des bandits, ni faire la description de leur physique et encore moins fournir l’immatriculation de leur véhicule, sa couleur ou même sa marque.
D’ordinaire, cinq à six agents exercent leurs fonctions dans ce service postal, qui ouvre ses portes à partir de 8h30. Ce qui est certain, c’est que les auteurs du hold-up, même s’ils ne sont pas de la région, ont dû faire auparavant un repérage des lieux. En tout cas, ils connaissaient les habitudes matinales du receveur. Ils savaient que chaque matin, bien avant l’ouverture de la poste, il emmenait d’abord son enfant à l’école, laquelle est mitoyenne de la poste.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter