Articles similaires

Regionale

#TITRE

380

Lancement du téléphérique de Tizi Ouzou en mars 2019

17 décembre 2018 | 21:36
Tizi-Ouzou Saïd Tissegouine


La livraison de la première tranche du projet téléphérique de Tizi Ouzou, à savoir la ligne reliant la gare de Kaf Nadja et celle de M’douha (ville de Tizi-Ouzou), se fera au cours du mois de mars 2019. La deuxième tranche, à savoir la ligne reliant la gare de M’douha à Bellaoua (hôpital), sera livrée au courant du mois de juillet 2019. La totalité du projet à savoir les 8 gares constituant l’ensemble des lignes du téléphérique, quant à elle sera livrée au courant du mois de mars 2020. C’est ce qu’a indiqué hier, dans un point de presse, Mustapha Koraba, président-directeur général (P-DG) de l’Entreprise Métro d’Alger (EMA), le maître d’ouvrage portant sur ce téléphérique. Le P-DG d’EMA a indiqué également que le taux d’avancement des travaux est de l’ordre de 51 %. Certains estiment que ce taux de 51 % n’est pas réel et que le vrai taux ne doit pas dépasser les 40 %. Ce qui est certain, c’est que pour les gares n° 6, n°7 et n° 8, le taux d’avancement des travaux est de 0 %. En effet, les travaux n’ont pas encore débuté jusqu’à maintenant.


Pour certaines gares, dont les travaux sont considérés comme positifs, telle que les gares n° 1, n° 2 et n° 3, le taux d’avancement sont de 50 et 35%. Notons que la date initiale de livraison du téléphérique dans sa totalité était prévue pour l’année 2016. L’ODS (ordre de service) a eu lieu effectivement en 2013 et le délai de livraison retenu était alors de trois années. Depuis 2016, il y a eu plusieurs promesses de livraison mais autant de reports. A noter également que la première réunion consacrée à ce projet a eu lieu en décembre 2008, au siège de l’APW de Tizi Ouzou, sous la présidence de l’élu APW, Saâdi Hadibi. Toutefois, ce n’est que cinq ans plus tard que le projet est entré dans sa phase de concrétisation. Il est à relever également que les cabines téléphériques, dont le nombre est de 135, sont en voie d’être expédiées depuis le pays auprès duquel la commande a été faite. Il reste encore le raccordement de ces gares et de ces lignes au réseau électrique.


Cette opération de raccordement dépend de paiement du son coût de l’entreprise en charge de la réalisation de ce téléphérique à la SONELGAZ. Selon les indications qui nous ont été fournies par le directeur de la SONELGAZ de Tizi Ouzou, Mohamed Djoudi, cette opération est d’un coût de 25,4 millions de dinars. Toujours est-il, cependant, que le maître d’œuvre s’apprête à verser cet argent sur le compte de la SONELGAZ, et dès réception de ces créances, les équipes de la SONELGAZ procèderont aussitôt au raccordement. Cependant, tant que l’argent n’est pas parvenu à la SONELGAZ, il n’y aura pas de courant électrique sur la ligne du téléphérique. Notons enfin que selon les responsables concernés, le téléphérique de Tizi Ouzou, avec ses 134 câbles, sera, une fois opérationnel, le plus grand téléphérique à l’échelle nationale.


A ce jour, et ce depuis 1985, année de sa mise en service, le téléphérique de Chréa (wilaya de Blida) est considéré comme le plus grand. Le wali de Tizi Ouzou, qui a visité hier une partie de ce projet, n’a pas semblé contrarié par la cadence des travaux. La déception d’Abdelhakim Chatter sera certainement exprimée par celui-ci au courant de l’année prochaine, soit au moment où il constatera qu’on lui a fait de fausses promesses.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter