Monde

#TITRE

617

Prochaine offensive de l’armée en territoire de saoudien

7 mai 2017 | 22:06
R. I.

Selon l’agence de presse Fars News, l’armée et les forces populaires d’Ansarullah ont averti que la lutte des forces de la Résistance contre les agresseurs entrait dans une nouvelle phase et qu’ils s’étaient préparés à une nouvelle opération, baptisée « Baas al-Shadeed » (Courage extrême), au sein même du territoire saoudien.

« Les forces de l’armée et d’Ansarullah ont freiné l’avancée des agresseurs saoudiens et de leurs mercenaires sur le front de Midi dans la province de Hajjah ; des dizaines de Soudanais ont été tués et des centaines d’autres blessés lors de ces opérations », a déclaré au site d’information Yemen-24 le porte-parole adjoint de l’armée yéménite, le colonel Aziz Rached.

Ce cadre yéménite a prévu que les forces yéménites feraient preuve, au cours de cette nouvelle opération, d’un courage et d’une résistance immenses, qu’on pourrait même comparer à la résistance dont a témoigné la ville russe de Stalingrad [actuellement nommée Volgograd, NDLR] durant la Seconde Guerre mondiale. 

« Midi deviendra le cimetière des agresseurs et de leurs mercenaires ; l’armée et les Comités populaires yéménites guettent ceux qui se font l’illusion d’avancer dans ce désert », a-t-il souligné, en allusion à la nouvelle opération militaire qui, selon lui, sera cinglante.

Déjà sur le terrain, des dizaines de militaires de la coalition menée par l’Arabie saoudite meurent chaque mois sous les tirs des snipers yéménites dans les trois provinces saoudiennes limitrophes avec le Yémen.

Les tireurs d’élite yéménites prennent aussi régulièrement pour cible les équipements militaires des forces saoudiennes. Pour finir, le porte-parole adjoint de l’armée yéménite, le colonel Aziz Rached, a fait allusion aux agissements de l’Arabie saoudite et des États-Unis sur les côtes ouest du Yémen, pour dire : « Tout aventurisme de l’Arabie saoudite et des États-Unis leur coûtera très cher. Les forces de l’armée et des forces populaires les observent et l’unité balistique yéménite est prête à réagir ».

Entre-temps, dans le sud du pays de très violents affrontements se poursuivent à Aden entre les mercenaires liés à Riyad et ceux pro-Abou Dhabi. Le siège du Congrès yéménite pour la réforme (Islah), parti se revendiquant des Frères musulmans et qui est désormais un allié de Riyad, a été incendié par les mercenaires des Émirats arabes unis.

Les tensions à Aden, « siège du gouvernement » fantoche du président démissionnaire Mansour Hadi, ont éclaté il y a quatre semaines, quand ce dernier a décidé de limoger le gouverneur pro-émirati du port du Sud yéménite. Le siège du parti, situé dans la localité de Kritar, a fait l’objet d’un assaut nocturne, les gardiens ayant également été enlevés par les assaillants. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter