Articles similaires

Nationale

#TITRE

312

Près d’une tonne de viande avariée saisie à Constantine

22 mai 2018 | 06:04
Ramadhan Constantine, Amine B.


Des carcasses d’agnelles égorgées dans un abattoir clandestin, récemment fermé par les services de sécurité à la cité Boumezoug, ont été découvertes chez trois bouchers activant dans la wilaya de Constantine.


Près d’une tonne de viande non estampillée estimée à près de 80 millions de centimes ont été saisi du 5 au 18 du mois en cours par les services de la direction du commerce, en collaboration avec les éléments de la sûreté de wilaya et ceux des services vétérinaires de la wilaya de Constantine.


Des fermetures provisoires ont été prononcées à l’encontre de quatre boucheries activant dans plusieurs espaces commerciaux de la wilaya, principalement dans la ville nouvelle Ali-Mendjli.
Ces mesures, prises à la suite d’informations recueillies après le démantèlement de l’abattoir de fortune, ont ainsi permis de suspendre l’activité de trois de ces magasins spécialisés dans la vente des viandes rouges et blanches.
Les propriétaires de ces commerces sont accusés d’avoir mis en vente des agnelles portant des sceaux d’estampillage falsifiés, probablement égorgées à l’abattoir clandestin récemment démantelé à la cité dite Onama, dans la localité de Boumerzoug, située entre la commune du Khroub et la ville de Constantine.


Psychose sur les marchés de la viande
Une opération menée mercredi dernier par les services de police du 14e arrondissement de la sûreté urbaine, en collaboration avec la brigade de lutte contre les crimes économiques et les services spécialisés de la direction du commerce, a en effet permis de mettre fin à l’activité d’un abattoir de fortune.
Plusieurs agnelles, des vaches et même un mulet ont été découverts aux abords des lieux. Des centaines de kilogrammes de viande rouge avaient été trouvés sur place dans des conditions loin de répondre aux mesures d’hygiène exigées.


L’information, qui a fait le tour de la cité constantinoise, a plongé la population dans une sorte de psychose qui rappelle celle qui a suivi l’affaire de la viande d’âne découverte il y a deux ans chez un boucher de la ville et qui avait suscité des craintes, poussant certains pères de famille à, carrément, supprimer la viande rouge de leurs mets.
La récente découverte a poussé la population à être sur ses gardes, d’autant qu’aucun communiqué n’est venu, en tout cas pour le moment, rassurer la population quant aux conclusions de l’enquête diligentée par les services concernés.


Par ailleurs, et dans le cadre des sorties planifiées par les services de la protection des consommateurs et de la répression des fraudes de la direction du commerce de Constantine, on apprend que sur près de 1 280 interventions menées par des brigades mixtes durant la première quinzaine de ce mois de mai, 146 PV ont été rédigés et adressés à la justice contre des commerçants contrevenants. Onze quintaux de produits alimentaires avariés ont aussi été saisis, à en croire la même structure. Des saisies d’une valeur totale estimée à 100 millions de centimes.


 


 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter