Monde

#TITRE

270

Frappes US en Syrie

Poutine réunit le Conseil de sécurité russe

8 avril 2017 | 15:50
R.I.

Vladimir Poutine s’est entretenu avec les membres du Conseil de sécurité russe au sujet de l’attaque américaine contre la base aérienne syrienne de Shayrat, dans la province d’Homs.

Suite au lancement de missiles de croisière américains sur une base de l’aviation syrienne, le chef du Kremlin envisage de tenir une réunion avec les membres permanents du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie, a annoncé le porte-parole de la présidence Dmitri Peskov.
Auparavant, Vladimir Poutine avait qualifié les frappes américaines contre la base syrienne d’« agression contre un État souverain ». « Dans le même temps, M. Poutine estime que la négligence des cas d’utilisation d’armes chimiques par les terroristes ne fait qu’aggraver la situation », a déclaré le porte-parole du Kremlin.

Suite à l’attaque chimique de mardi à Khan Cheikhoun, attribuée par l’Occident aux forces armées syriennes, le Président américain Donald Trump a ordonné une frappe ciblée contre la base aérienne syrienne de Shayrat. Vendredi matin, une soixantaine de missiles de croisière Tomahawk ont été tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, qui se trouvaient en Méditerranée, faisant selon Damas neuf morts, dont quatre enfants, et causant d’importantes destructions.

En réaction à l’attaque américaine, la Russie a suspendu son accord avec Washington sur la prévention des incidents et la sécurité des vols lors des opérations en Syrie, signé en octobre 2015 quelques semaines après le début de l’intervention russe dans le pays.
Le ministère russe de la Défense a pour sa part affirmé que les frappes américaines contre la base de Shayrat avaient été « planifiées depuis longtemps », l’attaque chimique de Khan Cheikhoun n’étant qu’un prétexte.
Des missiles S-300 et S-400 assurent la sécurité de la base navale russe en Syrie

La sécurité de la base navale russe et du centre de maintenance technique des navires russes en Syrie est assurée au plus haut niveau, selon Viktor Ozerov, président du comité pour la défense du Conseil de la Fédération de Russie.
Sur fond d’escalade du conflit syrien, Viktor Ozerov, président du comité pour la défense du Conseil de la Fédération de Russie (chambre haute du parlement russe) a affirmé que la base navale russe en Syrie sera bien protégée.

La situation en Syrie a dégénéré suite à l’attaque chimique de mardi à Khan Cheikhoun, attribuée par l’Occident aux forces armées syriennes. Le Président américain Donald Trump a ordonné une frappe ciblée contre la base aérienne syrienne de Shayrat, faisant selon Damas neuf morts, dont quatre enfants, et causant d’importantes destructions.
Pour le moment, le port de Tartous abrite une station d’entretien technique des navires russes, créée en 1977. La base de Tartous est à ce jour le seul point d’appui logistique de la marine russe en Méditerranée. Le service est assuré uniquement par les civils. La Russie a également livré en Syrie des systèmes antiaériens S-300 afin d’assurer la sécurité de la station de Tartous et des navires de la marine russe se trouvant dans la zone côtière. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter