Nationale

#TITRE

278

3e congrès international sur la technologie et la durabilité du béton à l’USTHB

Pour une meilleure qualité et sécurité du bâti

27 septembre 2016 | 11:42
Lynda Louifi

Le 3e Congrès International sur la technologie et la durabilité du béton a été organisé, hier, par le Laboratoire « Bâti dans l’environnement » LBE et la faculté de génie civil de l’Université des sciences de la technologie Houari Boumediene (USTHB).

Le béton est devenu le matériau de construction par excellence et mérite toute l’attention scientifique et de gestion pour garantir la pérennité de nos constructions et la qualité de leur service. C’est dans cette optique que cette manifestation éminemment scientifique a eu lieu, hier, regroupant des chercheurs, des experts et des opérateurs des secteurs de la Construction et des Travaux.
L’occasion, selon M. Abdelli Kamel, enseignant et chercheur à la faculté de génie civil à l’USTHB, d’un transfert de savoir-faire et des connaissances et la présentation de solutions innovantes et écologiques, au profit de l’industrie cimentière notamment. Il est particulièrement question de la technologie, de la durabilité et de la normalisation de ce matériau.

Certes, les cimentiers nationaux, tant publics que privés, développent des solutions et des produits innovants, garantissant la sécurité du bâti. Ce matériau qui est le béton, évolue et se diversifie grâce à l’attention apportée par plusieurs laboratoires de recherches. Cette évolution est valorisée et appuyée par les constructeurs et les producteurs de matériaux de construction en général. Une assertion qu’appuie Mme Kharchi Fattoum, présidente du comité d’organisation du congrès.
« Nous donnons autant d’importance à la technologie qu’à la durabilité du béton, ce qui nous ramène à étudier également l’impact de l’environnement sur ce matériau et, surtout, le retour qui est la préservation de cet environnement. Ceci a permis le recyclage de déchets dans la fabrication du béton », souligne Mme Kharchi.

Elle a fait savoir que cette manifestation concerne tous les types de bétons usuels et nouveaux, elle a pour objectif de faire le point sur l’état actuel de la recherche, d’offrir l’opportunité aux chercheurs nationaux et étrangers et aux professionnels de confronter, d’échanger et d’enrichir leurs connaissances dans les différents thèmes liés au béton.

Pour une coopération structurée entre l’université et l’industrie

A travers ce congrès, les organisateurs visent à construire une relation structurée entre le secteur industriel et l’université.
« La relation entre l’université et les industries existe déjà mais, elle est souvent informelle. Elle est basée sur des relations humaines personnelles et quelquefois, de camaraderies », a indiqué Mme Kharchi, soulignant qu’une relation structurée permet de capitaliser les expériences pour un meilleur rendement dans le futur sur la formation universitaire et sur l’application de résultats sur le terrain.

Il convient de noter que cet événement a pour objectif de proposer les travaux de recherche des enseignants universitaires afin que ceux-ci puissent servir de base aux chercheurs et aux thèses de pays développés.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter