Nationale

#TITRE

309

Pour un environnement non discriminatoire

10 juillet 2016 | 19:12
Koutar Cheriti

L’Union européenne en coopération avec le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme viennent d’organiser, pour deux jours à l’hôtel Mercure, un séminaire portant sur l’accessibilité des personnes handicapées.

Mme Meslem, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, a tenu à assister aux travaux de ces journées d’étude pour témoigner du grand intérêt et des immenses efforts que déploie son département ministériel pour alléger les conditions de vie en société des personnes handicapées et les intégrer dans la communauté en tant que personne entière, avec ses droits et ses devoirs.

Comme tous les citoyens, la personne handicapée est amenée à se déplacer pour des soins, pour voyager, pour des besoins professionnels ou simplement pour se divertir. Il faut que la ville où vit cette personne puisse lui offrir les commodités afin que ses déplacements se fassent dans de bonnes conditions et, surtout, sans danger.

Il n’y a pas si longtemps et jusque tout récemment, le tissu urbain des villes ignoraient totalement l’existence de personnes handicapées. Rien n’était prévu pour leurs déplacements. Dans le monde moderne d’aujourd’hui, de plus en plus, dans les constructions nouvelles, l’attention est portée sur la nécessité d’aménager des espaces spéciaux pour les personnes handicapées.

La tendance de nos jours consiste à introduire une réglementation rigoureuse imposant d’une manière impérative des aménagements appropriés pour ces personnes dans toute nouvelle structure. Ce sont ces questions qui ont été abordées dans les interventions des conférenciers de ces deux journées d’études.

Ainsi M. Haddab, directeur des programmes sociaux des personnes handicapées, a dressé un bilan des réalisations effectuées en Algérie et a exposé le plan des projets futurs à mettre en œuvre. M. Sino Mannila, expert à l’Institut national de santé en Filande, a parlé dans son intervention de l’approche globale de l’inclusion et l’accessibilité pour les personnes handicapées.

Dans une deuxième intervention, il a souligné les points à prendre en considération pour l’élaboration d’une législation au profit des personnes handicapées. M. Eric Plantier Rayon, chargé de mission handicaps de la ville de Villeurbanne, en France, a dressé la liste des travaux à mettre en chantier en faveur des handicapés dans le tissu urbain.

Nous vivons à l’ère du numérique et le professeur Alfredo Ferrante du ministère de la Politique sociale en Italie, a mis en lumière des approches pour faciliter l’accessibilité des handicapés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

La vie civile a ses droits et la personne handicapée ne peut se soustraire à ses obligations. La seconde intervention du professeur Alfredo Ferrante a justement précisé l’accessibilité au vote de ces personnes et leur participation ainsi que leur implication dans les campagnes politiques.

A l’issue de ces travaux, les spécialistes algériens et les experts invités étrangers ont, en la faveur d’une table ronde, échangé leurs points de vue en prenant en compte trois axes de réflexion, l’accessibilité des personnes handicapées à l’environnement, aux moyens de transport et, en troisième lieu, aux moyens de communication et de l’information.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter