Nationale

#TITRE

318

Plusieurs dossiers importants étaient à l’ordre du jour

31 mai 2016 | 21:49
S.T.

Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a présidé hier à Alger une réunion du Conseil des ministres. Plusieurs projets de lois et d’importants dossiers à caractère politique et socio-économique ont été inscrits à l’ordre du jour de cette réunion.

Cette réunion du Conseil des ministres, la première depuis le révision de la Constitution le 7 février dernier, a porté notamment sur la promulgation de plusieurs lois organiques relatives au régime électoral, à la Haute instance de surveillance des élections et au fonctionnement des deux chambres du Parlement.

La réunion du Conseil des ministres a examiné également des décrets présidentiels relatifs notamment à des contrats de recherche et d’exploitation des hydrocarbures et un projet de contrat pour le parachèvement des travaux de viabilisation de la nouvelle ville de Sidi Abdallah.

« Les nouvelles lois sur les élections reflètent l’esprit et la lettre de la Constitution »

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a relevé hier à Alger que les nouvelles lois relatives à la Haute instance indépendante de surveillance des élections et au régime électoral, reflètent l’esprit et la lettre de la Constitution révisée, aboutissement d’une large consultation de la classe politique et de la société civile.

Intervenant à l’issue de l’approbation de ces deux projets de lois par le Conseil des ministres, le président Bouteflika a précisé que "ces nouveaux textes reflètent l’esprit et la lettre de la Constitution révisée, qui est elle-même le fruit d’une large consultation de la classe politique et de la société civile du pays".

Le chef de l’Etat a exprimé l’espoir que ces nouvelles règles électorales ainsi que la Haute Instance indépendante chargée de surveiller les élections, seront de nature "à introduire davantage de transparence et de sérénité dans les échéances électorales à venir, et notamment au sein de la classe politique".

Enfin, le président de la République a appelé le Parlement à statuer "sans délais" sur ces deux projets de lois, "de sorte à permettre leur entrée en vigueur rapide, y compris la mise en place de la Haute instance indépendante chargée de la surveillance des élections qui devra être opérationnelle en prévision des élections législatives puis locales de 2017".

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter