Articles similaires

Regionale

#TITRE

456

Plus de 50% des travailleurs de l’ANEM débrayent à Constantine

4 novembre 2018 | 20:04
Constantine Amine.B


L’intégration de tous les contractuels du préemploi dans des postes de travail permanents, l’ouverture des portes du dialogue, la mise en application de la loi stipulant rabaissement de l’âge à la retraite ainsi que la comptabilisation des années d’exercice dans l’expérience professionnelle et la retraite sont, entre autres, les points figurant sur la plateforme de revendications des travailleurs activant dans le cadre du préemploi et du filet social (ANEM).


A Constantine, plus de la moitié d’entre eux ont suivi le mot d’ordre lancé il y a quelques jours par le Comité national des contrats préemploi et filet social, annonçant l’entrée en grève de cette frange des travailleurs, a indiqué hier le coordinateur de wilaya du mouvement, Zoulikha Razki.


Intégrés essentiellement au niveau des structures hospitalières ou encore dans les établissements scolaires tous paliers confondus, les travailleurs du préemploi et du filet social semblent décidés à prendre leur destinée en main et à attirer l’attention des autorités sur leurs cas. Certains recrutés depuis plus de dix années, se disant exploités, n’ont toujours pas trouvé issue à leur situation qui, disent-ils, est devenue insoutenable. Salaire de misère ou encore statut non défini.


Cette grève a été décidée lors d’une réunion de la Coordination nationale des travailleurs contrats préemploi et filet social, organisée récemment au sein de l’Organisation nationale de la jeunesse et de l’emploi. Un communiqué avait alors été émis, énumérant les demandes et les revendications de ces travailleurs, notamment devant le laxisme et « l’indifférence » des autorités par rapport à leur situation. Pour rappel, le ministre de l’Intérieur, Nourreddine Bedoui , avait annoncé au mois de juillet dernier que les travailleurs détenteurs de contrats de préemploi seront régularisés.


Le coordinateur de la commission de wilaya du Comité national des contrats préemploi et filet social a par ailleurs précisé que les travailleurs ayant adhéré à ce mouvement pacifique ont observé hier dans le calme leur adhésion. « Ils se sont tous présentés à leur poste sans pour autant travailler », a-t-il dit. Ce débrayage est prévu jusqu’au 10 du mois en cours.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter