Articles similaires

Nationale

#TITRE

620

Pluies sableuses au centre et canicule à l’est

29 juin 2018 | 22:39


Si pour les régions de l’ouest et du centre du pays des orages souvent accompagnés de pluies sableuses laissant des traces de couleur marron se sont abattus ces dernières 24 heures sur plusieurs villes, à l’Est, du moins dans certaines villes de l’intérieur à l’image de Constantine, Guelma, Souk Ahras, Msila et El Oued la chaleur suffocante fut à la limite du supportable. Les malades chroniques étaient alors tenus de rester cloîtrés, notamment entre 11 heures et 16 heures, une plage horaire où des pics de chaleur ont atteint les 46 °C.


L’Office national de météorologie (ONM) avait d’ailleurs annoncé, dans un bulletin météorologique spécial (BMS) qu’une nouvelle vague de chaleur record allait toucher les régions de l’est à partir d’hier. Les températures devraient augmenter, avait annoncé la même source, à partir de 29 juin pour dépasser les 43° sur les wilayas de l’est du pays. Les températures pourront atteindre des pics de 46° à l’ombre pendant toute la durée du BMS qui devrait s’étendre jusqu’à lundi, avait ajouté l’ONM. 


Si pour les villes à la porte du Sahara les habitants avaient l’habitude de s’accommoder en pareille période avec les caprices de dame nature, ceux des villes de l’intérieur n’avaient d’autres choix que de rester chez eux, du moins à l’ombre, pas très loin d’une source de fraîcheur. La canicule a donc repris ses droits de juin. Après l’alerte donnée en début de mois où le mercure dans certaines villes de la région est du pays avait frôlé la première semaine du ramadhan les 38°C, hier la journée a été pénible pour nombre de citoyens. A Guelma et Souk-Ahras la température a atteint 44°C. La région, connue pour son climat rugueux, devait donc s’accommoder encore de la braise de ce début de saison estivale pas très « tendre ». Relativement « épargnée » comparativement à ses voisines de l’extrême l’est, Constantine a pour sa part était effleurée par la canicule. Le mercure a tout de même atteint la barre des 38°C.


Si seulement trois cas dus à un malaise ont été enregistrés par les structures sanitaires de la capitale de l’Est, il n’en demeure pas moins que la journée qui a coïncidé avec le vendredi, jour de repos hebdomadaire, réputée journée où les citoyens désertent la ville comme c’est d’ailleurs le cas de la plupart des villes de l’intérieur, en est pour quelques chose. La Protection civile ne cesse aussi de diffuser via les réseaux sociaux des alertes à la vigilance. Des mises en garde sont en effet régulièrement lancées par la direction de la Protection civile et celle de la conservation des forêts en direction des citoyens afin qu’il soit accordé tout l’intérêt aux dangers que peuvent engendrer ces pics de chaleur aussi bien pour leur santé que pour la préservation de la flore contre les feux de forêt.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter