Articles similaires

Santé & Bien-être

#TITRE

347

Pénurie de médicaments : les malades chroniques pénalisés

28 juillet 2019 | 03:20
Santémédicaments Lynda Louifi

La persistance du manque chronique de médicaments inquiète les malades et leurs familles. Plusieurs médicaments traitant des maladies chroniques, dont l’asthme, ou cardiovasculaires demeurent introuvables dans les officines. 

Le marché du médicament enregistre actuellement une rupture de stock de pas moins de 250 produits.
Le ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière s’est engagé à résoudre le problème en assurant, récemment, la disponibilité de 59 produits figurant parmi les médicaments en rupture, dont 52 sont fabriqués localement. Pour les patients, les pénuries constituent une préoccupation majeure et une source d’insécurité. Les malades asthmatiques, pour leur part, n’arrêtent pas de se plaindre de l’indisponibilité de la « ventoline », en cette période de grandes chaleurs où un fort taux d’humidité est enregistré. Ce médicament contre l’asthme est introuvable dans les pharmacies, et c’est ce qui nous a été confirmé par plusieurs gérants d’officine. Amina, gérante d’une pharmacie sise à Belcourt, n’a pas manqué de signaler la rupture de stock de la Ventoline, ainsi que d’autres médicaments. Elle a fait savoir, par ailleurs, qu’elle dispose de son propre stock qu’elle réserve à ses clients. « Nous recevons de la ventoline en petites quantités et on essaye de répondre à la demande de nos clients, jusqu’à épuisement du stock », dit-elle. Cette pharmacie souffre également du manque d’autres médicaments destinés aux maladies cardiovasculaires, tels que Flcaine. Elle a cité également le lévothyrox, utilisé pour traiter les troubles de la thyroïde et qui enregistre un manque terrible au niveau national. « Ce médicament n’existe carrément plus dans les officines et les patients refusent de prendre le générique, en disant que ce dernier leur a causé beaucoup d’effets négatifs », a-t-elle indiqué. En plus de la Ventoline, la même pharmacienne souligne qu’un autre médicament destiné notamment aux enfants utilisant l’aérosol, à savoir l’Asthalin, est lui aussi en rupture de stock depuis quelques mois. Il faut dire que les pharmaciens n’arrêtent pas d’attirer l’attention des pouvoirs publics et de tirer la sonnette d’alarme sur les graves pénuries de médicaments. Pour sa part, le ministère de la Santé s’engage à chaque fois à résoudre le problème et à assurer la disponibilité aux citoyens. Cependant, la pénurie qui date de plusieurs années, persiste et le problème n’est toujours pas résolu.
Lynda Louifi

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter