Nationale

#TITRE

308

Peines de prison à l’encontre des responsables à Djelfa

2 août 2016 | 19:14
S. N.

Le tribunal de Djelfa a condamné hier les responsables des fuites de sujets du baccalauréat 2016 dans la wilaya à des peines de deux à trois ans de prison ferme. 

Les premiers résultats des enquêtes préliminaires entamées par la sûreté de wilaya ont concerné dans un premier tems sept personnes, dont des enseignants et un chef de centre d’examens pour « trafic d’influence », « violation du secret professionnel » et « acceptation et offre d’avantages indus ».

Ces enseignants ont perçu d’importantes sommes d’argent : ils s’étaient entendus avec des parents d’élèves pour élaborer sur place des réponses aux sujets d’examens proposés et remplacer les feuilles des candidats par d’autres.

L’enquête menée par les services de sécurité a révélé que l’enseignant d’université responsable de ce réseau de fraude a déboursé la somme de 45 millions de centimes pour recevoir, par un intermédiaire au centre d’examen Mohamed-Larbi-Baarir de Djelfa, les sujets du bac. 

Quatre étudiants s’occupaient, quant à eux, de rédiger les réponses sur les feuilles d’examen signées du nom de candidats dont les parents ont payé d’importantes sommes d’argent à l’enseignant d’université. Ces arrestations ont eu lieu en parallèle avec les enquêtes concernant la fuite des sujets du baccalauréat. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter