Monde

#TITRE

321

Selon Assad

« Par leurs frappes les USA ont tenté de relever le moral des terroristes »

9 avril 2017 | 18:16
R. I.

Par leur frappe sur la base syrienne de Shayrat, les États-Unis ont tenté, en vain, de relever le moral des terroristes, a déclaré le président syrien Bachar el-Assad.

« Les États-Unis ont subi un échec dans l’atteinte de leurs objectifs par cette agression, tentant de relever le moral des groupes terroristes qu’ils soutiennent après les victoires remportées par l’armée et la population syriennes qui ont prouvé leur détermination à détruire le terrorisme sur chaque parcelle du sol syrien », a déclaré Bachar el-Assad cité par l’agence syrienne SANA au cours d’un entretien téléphonique avec le président iranien Hassan Rohani.

Selon SANA, Hassan Rohani a « vertement condamné l’agression américaine sur le sol syrien » et a confirmé qu’elle constituait « une violation grossière de la souveraineté syrienne et de toutes les règles et tous les accords internationaux ».
« Rohani a souligné que l’Iran était du côté de l’État syrien dans la lutte contre le terrorisme », a relevé l’agence.
Dans la nuit de jeudi à vendredi, les États-Unis ont tiré 59 missiles de croisière depuis leurs navires déployés en Méditerranée sur l’aérodrome syrien de Shayrat dans la province syrienne de Homs, affirmant, sans aucune preuve, que l’attaque chimique d’Idlib avait été menée depuis cet aérodrome.

Le gouverneur de Homs a fait état de sept morts, dont deux civils. Par ailleurs, le président de la commission des affaires étrangères du sénat russe, a indiqué que « l’aviation russe ne se laissera pas entraîner dans des actions militaires contre les États-Unis s’il n’y a pas de menace directe aux militaires russes en Syrie ».

« À mon avis, cela ne veut pas dire qu’en absence d’une menace directe à nos militaires en Syrie l’aviation russe se laissera entraîner dans des actions militaires contre les États-Unis et ceux qui les soutiennent », a indiqué Konstantin Kossatchev, président de la commission des affaires étrangères du Conseil de la Fédération, via Facebook.

Le sénateur estime cependant que la communauté internationale doit porter un jugement adéquat de cette attaque illégitime des États Unis, car l’absence de ce jugement pourrait être interprétée comme un signal donnant le feu vert à la poursuite des tentatives d’atteindre par la voie militaire « les objectifs de moins en moins évidents de Washington en Syrie », multipliant les menaces de confrontations de toute sorte. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter