Articles similaires

Nationale

#TITRE

2670

Panne du train Coradia à El Affroun : Le calvaire des passagers

8 juillet 2018 | 01:53


Le nouveau train Coradia de grande vitesse assurant la liaison Oran- Alger samedi est tombé en panne à la sortie d’El Affroun dans la wilaya de Blida et n’a pu redémarrer laissant les passagers coincés à l’intérieur des rames pendant deux heures sans climatisation et sans électricité.


« Nous nous apprêtions à traverser la région d’Al Affroun (70km à l’ouest d’Alger) lorsque le train à commencer à ralentir puis il s’arrêta complétement », a affirmé au Jeune Indépendant une passagère qui voyageait pour la première fois dans ce train censé être flambant neuf.
Le train qui a pris le départ d’Oran à 15h00 a rendu l’âme a moins d’une heure de trajet vers Alger. Les conséquences ont été pénibles pour les passagers dont beaucoup rentrés d’un weekend passés à l’Ouest ou se rendaient à Alger pour entamer une semaine de travail. « Lorsque le train s’est arrêté, personne au nom de la SNTF n’est venue nous expliquer ce qui se passait », assurait la même passagère, originaire d’Oran qui voyageait en première classe. « La communication au sein de la SNTF dans le train est défaillante. Personne ne s’adressait à nous pour nous fournir la moindre explication au sujet ce désastreux contretemps », s’indignait de son côté un sexagénaire. « Il y a des personnes, des malades et des enfants. On nous laisse attendre comme des séquestrés à l’intérieur des wagons sans climatisation et sans électricité sous cette chaleur », déplore-t-il. Des agents de la SNTF en charge des rames couraient dans tous les sens sans savoir ce qui se passait ni quoi répondre aux passagers. « Panne technique », était le mot d’ordre répété par les agents sans être capable de dire avec exactitude de quoi ou quand le train sera remis en marche. Le conducteur du train était lui-même incapable de déceler l’origine de la panne. Après une heure d’attente, la majorité des passagers ont décidé de quitter les rames qui se sont transformées en fourneaux pour se mettre à l‘air libre. Il a fallu plus de deux heures d’attente pour que la direction de Blida de la SNTF dépêche un train de banlieue afin de conduire les passagers de la Coradia vers la gare d’Agha. Ce train qui s’arrêta à toutes les stations a mis presque une heure pour arriver à Alger. L’aventure des passagers du Coradia en ce samedi 7 juillet a pris plus de six heures, un temps que ces trains étaient censés réduire à deux heures.
« Il est vrai que le train est confortable et que le service est amélioré en première classe mais ce genre de mésaventures, vous oblige à ne plus rééditer l’expérience », a tenu à expliquer un cadre du ministre de la jeunesse et des sports qui a voulu rentrer par train au lieu de prendre sa voiture. Il ne s’agit pas de la première panne des trains Coradia Liner. Plusieurs ont été signalées déjà. Il y a quelques semaines le même train en route vers Alger est tombé en panne à Chlef (208 Km à l’Ouest d’Alger). La SNTF a acquis trois trains Coradia fabriquées par le constructeur français Alstom sur un total de 17 qui seront recepetionés au courant de l’année 2018. En juillet 2015, la SNTF avait attribué à Alstom un contrat pour la livraison de 17 trains Coradia polyvalents. Ces trains relieront, entre autres, Alger aux villes d’Oran, Annaba, Constantine et Bechar.
Toutefois, le Coradia qui ne dessert pour le moment que la Ligne Alger-Oran est un train de grandes lignes polyvalent bi-mode (diesel et électrique 25 kv) qui peut circuler à une vitesse de 160 km/h. D’une longueur totale de 110 mètres, le train est composé de six voitures dotées d’une capacité totale de 254 sièges dont 60 en première classe. Le prix des billets est de 2.000 DA pour la première classe, avec un repas offert et 1.700 DA pour la deuxième classe avec également un repas offert, et préparé par le service de catering d’Air Algérie. A noter qu’à l’arrivée aucun passager n’a été invité à se faire rembourser son billet, tel que stipulait dans la billetterie en cas de retard. Les caisses de la gare d’Agha étaient toutes fermées. Aucun responsable de la SNTF n’était joignable ce samedi soir, à l’éxception du chef de service de la garde d’Agha qui déclara que la gestion de la panne du Coradia relève de la gare régionale de Blida.


Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter