Articles similaires

Nationale

#TITRE

417

Ouyahia : « L’élection présidentielle aura bien lieu en avril 2019 »

6 octobre 2018 | 21:51
Ouyahia Hocine Adryen


Le SG du RND, Ahmed Ouyahia, a exclu tout report de l’élection présidentielle et démenti tous les scénarios relatifs à une éventuelle dissolution l’APN.


La prochaine présidentielle aura bien lieu en avril 2019 et faire le lien entre une dissolution du Parlement et des élections législatives anticipées et le report de l’élection présidentielle est « une pure illusion politique », a-t-il ainsi affirmé. Selon Ouyahia tout remaniement ministériel « relève des prérogatives du président de la République, cela n’est pas nouveau », a-t-il souligné, ajoutant qu’Ouyahia « en tant Premier ministre dérange certains ». Le patron du RND, Ahmed Ouyahia a mis fin ainsi hier au suspense sur le déroulement de l’élection présidentielle de 2019. Il a de ce fait écarté toute idée de report que certains ont avancé dit-il mettant fin ainsi à un débat qui a commencé même à prendre de plus en plus de proportions.


A six mois de l’échéance présidentielle, le flou est total. Seuls cinq candidats déclarés ont prêté leurs intentions de concourir. La scène politique est suspendue à l’annonce officielle de la candidature du chef de l’Etat. Mis à part les rumeurs et les spéculations de ses partisans, rien ne vient confirmer ou infirmer la volonté de Bouteflika de briguer un cinquième mandat. Les efforts seront donc concentrés prochainement sur la meilleure manière de convaincre des personnalités importantes à se porter candidats pour espérer une plus grande adhésion du peuple à cette échéance électorale. La future présidentielle est une équation à plusieurs inconnues. Le SG du RND qui tantôt agit en patron de sa formation et tantôt en Premier ministre est le premier responsable officiel à se prononcer sur cette échéance électorale.


La sortie de Ouyahia va peut-être ranimer une scène politique gagnée ces derniers temps par la léthargie. Le patron de la deuxième force politique a également répondu aux rumeurs le donnant comme partant et remplacé par Loukal, le gouverneur de la Banque d’Algérie. En effet et à une question sur un probable changement du gouvernement revendiqué par certains leaders politiques ouvertement ou à travers des messages codés, il a, comme à son habitude, eu cette réponse : « Seul le président de la République possède les prérogatives pour opérer un remaniement ministériel. Le SG du RND, Ahmed Ouyahia, a affirmé que son parti est « partie prenante » dans le Front populaire solide auquel a appelé le président Bouteflika, de même qu’il est « un allié » du FLN dans cette même initiative : « Nous avons besoin de la vigilance et de la mobilisation et c’est là la portée du message du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, lorsqu’il avait prôné l’institution d’un front populaire solide dans lequel nous sommes partie prenante et alliés avec le FLN.


Chacun de nous a sa propre méthode, et nous travaillons dans le même sens afin de concrétiser le même objectif, qui est la préservation de la paix et de la stabilité. » Le SG du RND a appelé les militants de sa formation politique à transmettre « la portée de ce message » en direction de toutes les catégories de la société, au service de la sécurité et de la stabilité du pays, d’autant plus que l’Algérie « est dans une spirale de troubles marquant son voisinage », faisant référence au terrorisme qui frappe certains pays limitrophes (Mali et Niger), sans compter « le rôle trouble du Maroc », selon Ouyahia.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter