Sports

#TITRE

412

Sahnoune : « Il a perçu deux tranches pour financer sa préparation »

23 juillet 2016 | 20:20
Rédaction JI


La Fédération algérienne de natation (FAN) a assuré que l’athlète Oussama Sahnoune, qualifié aux jeux Olympiques-2016 (JO-2016), se préparait dans de « bonnes conditions en France et a déjà perçu deux tranches de l’aide financière pour sa préparation ».


« Oussama Sahnoune, seul représentant de la natation algérienne à Rio, a reçu en l’espace de cinq mois et sous les orientations du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), deux tranches pour sa préparation », a déclaré à l’APS, le Directeur technique national (DTN) de la FAN, Brahim Asloum. « 15.000 euros lui ont été attribués en février dernier et c’est lui-même qui est venu en Algérie pour les récupérer.


Quant à l’autre tranche d’une même valeur, je me suis chargé personnellement de la lui remettre en France en juin », a-t-il tenu à préciser. Dans une déclaration faite mardi à l’APS, le nageur Oussama Sahnoune s’est dit « lésé » pour n’avoir reçu qu’une partie de l’aide financière du MJS, et rien du côté de la FAN et du Comité olympique et sportif algérien (COA).


Le DTN de la Fédération a, en outre, précisé que l’instance fédérale n’avait pas reçu, jusqu’à ce jour (20 juillet), les crédits de l’aide aux athlètes. « La 1re tranche de l’aide financière, c’est sur le budget de la Fédération qu’il l’a eue, alors que pour la seconde, on a fait une demande de prêt au Fonds national d’investissement, après acceptation de la tutelle ».


Selon la Fédération, le MJS n’a pas encore déterminé et fixé les termes de la bourse d’Oussama Sahnoune et la procédure prend du temps généralement.


Des lenteurs qui ont poussé l’enfant de Constantine à annuler tous les stages et compétitions prévus avant le mois sacré de Ramadhan après avoir reçu en retard la première tranche de l’aide financière du MJS, dit-il. L’athlète se prépare depuis 4 ans au Cercle des nageurs de Talence en France, sous la houlette de l’entraîneur algérien Dris Arselane et d’un préparateur physique.


« Pour s’enquérir des nouvelles de notre nageur, je suis personnellement en contact régulier avec son entraîneur. Notre souci est de laisser l’athlète se consacrer pleinement à sa préparation, et on a préféré, à chaque fois, prendre de ses nouvelles par le biais de son staff », a souligné Asloum. 


« Oussama Sahnoune est libre d’avoir les sentiments qu’il veut, mais il ne se rend pas compte de la réalité des choses qui est totalement différente », a conclu le Directeur technique national. A Rio, Oussama Sahnoune (24 ans) concourra dans l’épreuve du 50m nage libre pour laquelle il avait réalisé les minima A lors des championnats arabes à Dubaï.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter