Monde

#TITRE

507

Obama appelle l’Otan à agir contre Daech, Moscou et le Brexit

8 juillet 2016 | 19:50
Djamel Zerrouk

L’Alliance atlantique doit agir pour répondre aux défis posés par Daech, la Russie et la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, estime le président américain Barack Obama.

« Les attentats inspirés et orchestrés par Daech ont emporté des vies innocentes dans les pays de l’Otan, d’Orlando à Paris, Bruxelles et Istanbul.

Les conflits sur l’espace allant de l’Afrique à la Syrie et l’Afghanistan ont généré des vagues de migrants en quête de refuge à destination de l’Europe », a écrit le chef de la Maison Blanche dans une tribune publiée par le Financial Times à la veille du sommet de l’Otan à Varsovie.

« L’agression russe contre l’Ukraine menace notre vision d’une Europe unie, libre et pacifique. Le vote britannique en faveur de la sortie de l’UE pose des questions importantes concernant l’avenir de l’intégration européenne », poursuit-il. « Je crois que nos pays doivent mobiliser leur volonté politique et prendre des engagements concrets afin de relever ces défis urgents », a souligné le président américain.

Le sommet de l’Alliance dans la capitale polonaise se déroulera les 8 et 9 juillet. Parmi les mesures qui doivent être approuvées lors de la réunion figure notamment le déploiement de quatre bataillons supplémentaires sur les territoires de la Pologne et des trois pays baltes, l’Otan cherchant à renforcer l’étau contre la Russie.

La partie russe de son côté déclare avoir pris « toutes les mesures nécessaires afin de parer les risques et les menaces à notre sécurité nationale ». Selon le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov qui répondait récemment aux questions des journalistes du quotidien hongrois Magyar Nemzet, la Russie « entreprendra les démarches nécessaires afin de parer les menaces à sa sécurité nationale émanant du renforcement du potentiel militaire de l’Otan près des frontières russes ». « Nous ne sommes pas enclins à trop dramatiser la situation.

Mais nous ne pouvons ignorer les tendances négatives qui s’accentuent et qui résultent de l’aspiration de l’Otan à miner sciemment l’équilibre stratégique des forces en Europe, notamment par la voie du renforcement du potentiel militaire de l’Alliance atlantique près des frontières russes et de la création du segment européen du bouclier anti-missile américain. On ne peut qualifier ces démarches autrement que de déstabilisantes et de courte vue », a indiqué le chef de la diplomatie russe. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter