Culture

#TITRE

246

Nuits des planches à l’ISMAS

7 mai 2017 | 22:06
R. C

Ouverte ce samedi 06 mai à Bordj El Kiffan-Alger, la troisième édition des Journées théâtrales de l’Institut supérieur des métiers des arts du spectacle et de l’audiovisuel est dédiée à Mustapha Kateb, le fondateur de cette école.

Baptisées au nom de l’acteur et homme de théâtre Mustapha Kateb, fondateur en 1965 de l’Institut national d’art dramatique et chorégraphique (INADC) de Bordj El Kiffan – devenu en 1970 Institut national des arts dramatiques (Inad), puis en 2004 Institut supérieur des métiers des arts du spectacle et de l’audiovisuel-ISMAS –, ces Journées sont lancées sous le slogan Le Théâtre et les nuits des planches.

Cinq jours durant, la scène du Petit théâtre de l’Institut sera animée par une série de créations d’étudiants de cette institution et d’artistes en différentes disciplines. L’ouverture de cette manifestation sera marquée par la présentation d’un portrait sur le parcours exceptionnel de Mustapha Kateb (né le 8 juillet 1920 à Souk Ahras, décédé le 28 octobre 1989 à Marseille).

Puis, dans son documentaire Histoire, Sirine Sahraoui, une ancienne étudiante de l’institut dans la section audiovisuelle, présentera l’historique de l’Ismas depuis ses premières promotions.

Cette projection sera suivie par la déclamation de textes poétiques par El Hadi Boukerche, enseignant à l’Ismas qui a également mis en scène le spectacle Achlae li riwaya (Bribes pour une histoire), une dramaturgie présentée par une dizaine d’étudiants de l’institut sur une adaptation du roman Dhakiratou el djassed (Mémoire de la chair) de Ahlam Mosteghanemi.

Cette première journée sera conclue par la création Ki ch’ghol hafla (Comme un spectacle), conçue par Idris Benchernine sur une adaptation de la pièce El mazbala el fadila (La décharge publique idéale) de Abbas El Haïek. Rendue par un groupe d’étudiants, cette représentation sera suivie d’un débat animé par des enseignants, des étudiants et des comédiens professionnels, anciens de l’Ismas.

La programmation comprend aussi nombre de pièces de théâtre algériennes, des adaptations de textes de dramaturges universels tels que Samuel Beckett et Oscar Wild qui seront suivies de débats. Les intéressés participeront aussi à des master-class et à des conférences sur la pratique du 4e art.

D’après la directrice de l’Ismas, Fouzia Akkak, des documentaires sur « les différents parcours de célébrités formées à l’Ismas » seront préparés pour « établir une archive et préserver la mémoire de l’institut », rapporte l’Agence presse service d’Algérie.

Aussi, cette troisième édition sera-t-elle ponctuée par la signature d’une convention avec le Théâtre national algérien, ce qui sera selon la directrice « l’opportunité aux étudiants de promouvoir leurs créations et d’établir des passerelles quant à leur avenir professionnel ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter