Culture

#TITRE

1100

Nuit d’errance

17 juin 2015 | 21:21
Mohamed Rediane

Sorti le jeudi 11 juin et produit par Electrad Entertainment, le single Nightwalk du pianiste et compositeur Chiheb sera mis en image dans un clip dont le tournage se fera en pleine nuit dans les rues d’Alger-centre en mai dernier.

Pour Chiheb, ce début de saison estivale sera marqué par la diffusion de Nightwalk. Une nouvelle composition de musique électro pour laquelle il a invité le chanteur Ahmed Djamil Ghouli du groupe Djmawi Africa et le saxophoniste Hichem Hamza alias Joker Sax.

Après avoir offert en février dernier le titre Intensity, dans lequel il reprend la regrettée Nora – il lui rend alors un hommage effectif –, il met en film-vidéo son Nightwalk.

Sachant qu’il a toujours opté pour le partage, sa collaboration avec A. Djamil s’avère fructueuse. La voix de ce dernier est bien mise en harmonie avec un afro-blues au son de la guitare : [Leila ne marche pas la nuit/ La nuit est ma cause].

Le solo de Joker Sax s’inscrit, lui, dans un mélodrame en pleine nuit dans la ville. Entre une des collines d’Alger et la brise de mer, en passant par le Centre-ville, la caméra nous mène à la découverte de la vie nocturne, mais y en a-t-il une ? Sous le pas cadencé du personnage féminin, bien soutenu par la rythmique d’un nu-disco et d’un deep, la ville se met à nu.

Une porte s’ouvre, celle d’un magasin de vêtements est fermée et ses lumières s’éteignent, la salle d’un restaurant est vide, sa table est sans couvert, renvoyant on ne sait où celle qui subira l’errance. Les rues sont désertes, la circulation des voitures est insignifiante. Seuls quelques couche-tard s’occupent sur une placette ou discutent, adossés à un mur.

Le regard de l’errante affirme tout son mécontentement, non sans esquisser un sourire ironique avant de disparaitre dans le fondu enchaîné au noir. Ouvert à plusieurs styles et à différents genres de musique, le compositeur fait souvent appel à ses pairs pour parfaire son œuvre. 

Il demeure cependant attaché à la musique traditionnelle et populaire. Lui qui est natif d’Alger, ses diverses inspirations relèvent du chaâbi mais aussi du contemporain et du classique. Après ses études au Conservatoire d’Alger (2010), Chiheb apposera selon ses recherches et ses diverses influences son propre style au son électro.

Une carte d’identité dans laquelle les musiques du monde ne sont nullement exclues. Dans Nightwalk, il réunira deux artistes talentueux et un élément féminin, révélant ainsi une algérianité favorable à la modernité et à l’universalité.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter