Articles similaires

Nationale

#TITRE

306

Nouvel appel du MDN à la reddition

30 avril 2018 | 00:57

Le ministère de la Défense nationale (MDN) a indiqué ce samedi que la famille du terroriste F. Salah qui s’est déjà rendu à Jijel, a retrouvé la vie normale au sein de la société, relevant que les familles des terroristes « continuent de se livrer successivement aux autorités et de réintégrer la société ».

« Les familles des terroristes restées cachées durant des années dans les montagnes et les forêts continuent de se livrer successivement aux autorités et de réintégrer la société. Dans ce contexte, la famille du terroriste F. Salah de Jijel a décidé de franchir l’obstacle de la peur et de l’hésitation et de retrouver à nouveau le processus de la vie normale au sein de la société », souligne le communiqué du MDN.

"Ainsi, et juste après leur reddition, les membres de cette famille, qui étaient dans de mauvaises conditions sociales, physiques et sanitaires, notamment les nourrissons, ont pu bénéficier d’une parfaite prise en charge assurée par les services compétents, en leur prodiguant les soins nécessaires et les moyens permettant la satisfaction de leurs besoins immédiats", note la même source.

"De leur côté, les membres de la famille, qui ont exprimé leur soulagement, ont fait part de leur disponibilité à contribuer, à l’adresse d’autres personnes encore hésitantes, à les convaincre de suivre la bonne voie, répondre à l’appel de la raison et de la conscience et permettre à leurs familles de dépasser l’obstacle psychologique et les conditions épouvantables et de réintégrer la société", ajoute le MDN.

A cette occasion, le ministère de la Défense nationale "réitère l’appel lancé au reste des familles et des terroristes pour saisir l’opportunité, à l’instar de ceux qui se sont récemment rendus aux autorités militaires, et bénéficier des dispositions réglementaires en vigueur contenues dans la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, après qu’ils ont confirmé que le chemin du terrorisme n’a point d’issue et que la solution est de descendre et de rejoindre la société avant qu’il ne soit trop tard", conclut le communiqué.

Par ailleurs, un terroriste, en possession d’un pistolet mitrailleur, s’est rendu avant hier aux autorités militaires à Tamanrasset, a indiqué hier le ministère de la Défense nationale (MDN).

"Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce aux efforts des détachements de l’Armée nationale populaire déployés le long des frontières, un terroriste s’est rendu, le 28 avril, aux autorités militaires à Tamanrasset (6e Région militaire), précise la même source.

« Il s’agit, en l’occurrence, du dénommé R. Essalek qui avait rallié les groupes terroristes en 2015. Ledit terroriste avait en sa possession un pistolet mitrailleur de type Kalachnikov et un chargeur garni de munition ».

Dans le même contexte et grâce à l’exploitation de renseignements, un détachement de l’Armée nationale populaire « a découvert, près de la bande frontalière à Bordj Badji Mokhtar, une cache contenant 41 obus antichar calibre 105 mm », rapporte également le communiqué.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter