Articles similaires

Nationale

#TITRE

774

Nourredine Bedoui sur le départ

11 septembre 2019 | 21:13
bedoui Hocine Adryen

Le départ de Nourredine Bedoui ne devrait pas tarder à être officiellement annoncé. Il est prévu que le Premier ministre présente ce jeudi sa démission au chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah. Ce dernier va le charger de continuer à gérer les affaires courantes jusqu’à la constitution de la nouvelle équipe gouvernementale, qui ne saurait prendre dix jours, apprend-on de sources proches du dossier. Le coordinateur de l’Instance nationale de médiation et de dialogue, Karim Younès, l’a laissé entendre lors d’une conférence de presse, la semaine dernière à l’issue de sa rencontre avec Abdelkader Bensalah. Interrogé si le chef de l’Etat était favorable aux mesures d’apaisement revendiquées par le panel, notamment le départ du gouvernement de Noureddine Bedoui, Karim Younès a répondu par un « oui » ferme concernant les mesures d’apaisement nécessaires comme préalable à la tenue des élections présidentielles et qui incluent, entre autres, le départ du gouvernement Bédoui. Le coordinateur du panel a ajouté que la présidence annoncera sa réponse concernant le départ du gouvernement « dans les jours à venir ».

Maintes fois annoncé, le départ du Premier ministre Nourredine Bedoui et de son gouvernement est aujourd’hui plus qu’acquis. Selon des informations persistantes, le Premier ministre va démissionner sous peu afin de faciliter l’organisation de l’élection présidentielle prévue en principe selon le calendrier établi par l’Etat pour le mois de décembre. Depuis des semaines, des bruits courent sur un prochain départ de Bedoui et de son équipe, l’une des revendications phares des manifestants. Lors du dernier Conseil des ministres, Nourredine Bedoui a présenté son bilan à la tête du gouvernement dans lequel il a mentionné, depuis sa nomination le 31 mars 2019, la tenue de 21 réunions de gouvernement, de 29 réunions interministérielles et 1 réunion du Conseil des participations de l’Etat, lors desquelles il a examiné et approuvé deux avant-projets de loi relatifs à l’amendement du code de procédure pénale et au règlement budgétaire de l’exercice 2017, ainsi que 48 décrets exécutifs, et 31 projets de marchés de gré à gré au profit des différents services de l’Etat.

C’est en fait un bilan d’adieu que le Premier ministre a présenté durant ce premier et dernier Conseil des ministres convoqué spécialement à cet effet. Selon ces mêmes sources deux ministères ne seront pas touchés par ce remaniement alors que tous les autres départements ministériels seront touchés : le ministère de la Défense, et celui des Affaires étrangères, qui garderont les mêmes personnes. Selon ces sources, le pouvoir se pencherait vers la nomination d’un gouvernement de technocrates au lieu d’un gouvernement d’union nationale, une tâche ardue qui demande beaucoup de temps et de patience. Le départ de Noureddine Bedoui est l’une des principales revendications des manifestants, qui ont obtenu en avril dernier le départ du président Bouteflika et de son clan.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter