Articles similaires

Nationale

#TITRE

419

Dans le souci de renforcer ses échanges commerciaux

Moscou prête à fournir un blé compétitif à l’Algérie (Ambassadeur)

27 décembre 2018 | 20:51
Russie Aziza Mehdid


La coopération algéro-russe dans toutes ses dimensions, les relations liant Moscou au monde arabe, la politique étrangère du Kremlin et tant d’autres questions ont été abordées par l’ambassadeur de la République fédérale de Russie à Alger, Igor Beliaev, ce jeudi lors d’une rencontre restreinte avec les médias nationaux au siège de l’ambassade.
Le diplomate russe a révélé la dispositions de son pays à approvisionner l’Algérie par le blé. Un marché monopolisé pendant de nombreuses années par les Français.
« Nous sommes prêts à satisfaire les besoins du marché algérien en termes de blé et avec un prix très compétitif ». Plus encore, les Russes proposent à leur partenaire stratégique et historique, l’Algérie, leur expertise et leur savoir-faire dans le domaine de la sidérurgie. « Nombre de nos compagnies sont prêtes à contribuer à la restructuration du complexe d’El-Hadjar pour le relancer afin qu’il soit à même de développer une industrie sidérurgique solide », exprimant leur satisfaction de la qualité des relations qu’entretiennent les deux pays. (Voire vidéo de notre confrère Algerie Patriotique)
Il faut dire que la coopération économique entre Alger et Moscou commence à reprendre à pas sûrs, enregistrant un volume d’échanges commerciaux de l’ordre de 4,6 milliards de dollars en 2017 et un volume de 3,3 MRS USD concernant la période allant de janvier à octobre 2018.
De ce fait, le diplomate russe fait preuve d’optimisme et signifie que l’Algérie, qui est en train de revoir sa politique économique, peut inscrire la Russie en tant que partenaire important dans ses nouvelles orientations économiques.
Il a tenu à préciser que les deux parties sont conscientes de l’importance d’intensifier leurs partenariats dans divers secteurs, notamment l’agriculture et l’industrie. « Les structures de nos économies respectives sont presque similaires, ce qui constitue un facteur favorable pour développer nos rapports commerciaux », a-t-il ajouté

Une vision convergente sur les questions géostratégiques 
concernant la coopération militaire et sécuritaire, M. Beliaev a souligné l’excellence du niveau de dialogue politique entre l’Algérie et la Russie, d’autant plus qu’elles partagent la même vision sur l’ensemble des questions régionales et internationales. « Malgré la pression exercée par les Etats-Unis, la Russie maintient sa place de partenaire stratégique de l’Algérie, et nous envisageons de hausser davantage notre coopération technique et militaire », s’est-il félicité.
Pour ce qui est de la coopération géostratégique entre Alger et Moscou, il a été mis en exergue les démarches entreprises dans ce sens par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et son homologue russe, Vladimir Poutine, rappelant à cet effet l’accord de coopération signé à Moscou par les deux présidents en 2001. Il a expliqué dans le même contexte que la politique extérieure de son pays est conçue sur la base d’un ensemble de principes, tels que l’instauration de la paix et la stabilité ainsi que l’intensification des efforts en vue de lutter contre le terrorisme et l’extrémise. Ainsi, la Russie n’hésite pas à aider les pays fragilisés par les guerres et les conflits, tels la Syrie et le Yémen, à retrouver leur stabilité et la paix, réitérant la nécessité du respect du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU.
L’ambassadeur a mis l’accent également sur le rôle que joue le groupe des BRICS dans l’économie mondiale, dont le marché représente 22% du PIB mondial. Ce taux connaît une courbe ascendante, selon ses appréciations. Il a, à ce propos, fait part de son optimisme quant à une possibilité d’adhésion de l’Algérie à ce groupe stratégique d’ici à quelques années.

L’Ukraine, une crise fomentée depuis le coup d’Etat
Concernant du conflit de la Russie avec l’Ukraine, l’ambassadeur a affirmé que ceux qui connaissent l’histoire de la Russie, constatent qu’il y a un grand rapprochement entre les peuples des deux pays Russie et Ukraine. « Nous avons une histoire commune la même langue et culture »
Toutefois, il a souligné que la crise entre les deux voisins slaves a éclaté en 2014 suite au coup d’État de Kiev, fomenté par une faction soutenue par les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux suivi de quelques décisions prises par le président ukrainien interdisant l’utilisation de la langue russe en Ukraine parlé par plus d’un millions d’ukrainiens.
Rappelant l’histoire de la région, il a fait observer que l’Ukraine en tant qu’Etat indépendant n’a pratiquement jamais existé indiquant qu’il a fait partie de l’empire russe, une terre pour laquelle des millions de russes sont morts.
L’ambassadeur de Russie a ainsi fait un tour d’horizon, laquelle se veut un éclairage sur la stratégie future de la Russie qui visera à mieux se positionner dans l’échiquier économique mondial et à jouer son rôle géopolitique à l’échelle régionale et internationale en tant que puissance mondiale qui a son mot à dire.
 

VIDEO

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter