Articles similaires

Nationale

#TITRE

291

Mohcine Belabbes réélu pour un second mandat

10 février 2018 | 21:20
RCD Hocine Adryen


Le président sortant, Mohcine Belabbes, a été réélu vendredi tard dans la soirée pour un second mandat de cinq ans par les congressistes réunis à l’hôtel Hilton d’Alger dans le cadre du 5e congrès. Belabbes a obtenu la majorité des voix à savoir 755 sur les 895 votants, suite au scrutin à bulletin secret, face aux autres candidats, Salah Belmekki, membre du parti depuis 14 ans et membre de l’exécutif (91 voix), Lyes Lahouazi, militant du parti au sein de l’émigration (13) et Fadéla Messous, membre du conseil national (16). La réélection du président sortant n’était pas une surprise, même si trois autres candidats étaient en lice à savoir Salah Belmekki, un militant de longue date, Fadéla Messous et Lyes Lahouali.


Les travaux en commission devaient reprendre vendredi en soirée pour revoir les statuts du parti en vogue depuis 1991, date de sa création. La proposition de rebaptiser le RCD pour devenir les Progressistes faite par la commission du statut, installée dans le cadre du cinquième congrès, n’a pas été retenue. Les partisans de cette proposition voulaient vraisemblablement marquer le passage du témoin à la nouvelle génération de militants. Le fondateur du parti Said Sadi avait annoncé, dans la matinée, son retrait définitif du RCD, même en tant que militant. Le président du RCD, Mohcine Belabbes, a estimé que sa réélection à la tête du parti est un « signe de reconnaissance » envers le travail qui a été fait par la direction du parti depuis 2012, saluant les congressistes pour la confiance renouvelée pour sa personne : « Cette confiance m’honore. C’est un signe de reconnaissance envers le travail qui a été fait par la direction depuis 2012 à ce jour. Cependant, beaucoup de travail reste à faire à l’avenir », a déclaré Belabbes. Il a souligné que de « nouvelles instances ont été créées » et par conséquent, « nous serons obligés dans les mois à venir d’organiser un certain nombre d’assises, voire des congrès pour la mise en place de ces structures ». Il a réitéré, à cet égard, l’importance d’impliquer « un peu plus les jeunes et les femmes non seulement dans la réflexion et dans les débats, mais aussi dans les actions ».


Dans son allocution d’ouverture des travaux du 5e congrès du parti, coïncidant avec le 29e anniversaire de la création de celui-ci en1989, Belabbes a indiqué qu’il a œuvré dans le sens de « perpétuer le combat du RCD » pour le hisser au rang d’une formation politique fidèle à ses valeurs crédibles et agissantes ». « Nous sommes des légalistes et nous pensons que les opportunités institutionnelles sont importantes, même si l’environnement général bloque leur mise en œuvre », a-t-il relevé, ajoutant que le RCD a été fondé pour « une alternative autour d’un projet de société progressiste et démocratique ». Dans le même cadre, il a indiqué que le RCD milite en faveur d’une Algérie démocratique et sociale dans laquelle le peuple est souverain pour se doter d’institutions de son choix. Les travaux du 5ème congrès du Rassemblement se sont poursuivis hier, deuxième et dernière journée, à huis clos.


Lors de la séance de la matinée, les congressistes ont débattu des résolutions et statuts du parti, alors que la séance de l’après-midi est consacrée à l’élection des 212 membres du Conseil national puis à la désignation des membres du Secrétariat général. Le Conseil national du parti devrait tenir sa première réunion à la fin des travaux de ce Congrèsi.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter