Articles similaires

Nationale

#TITRE

400

Mohamed Aïssa : « Pas de hausse du coût du hadj 2019 »

23 décembre 2018 | 22:44
Mohamed AïssaHadj Lynda Louifi


Le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, Mohamed Aïssa, a assuré ce dimanche qu’il n’y aura pas de révision à la hausse du coût du hadj pour l’année 2019.


« En dépit de la dévaluation du dinar, le coût du hadj 2019 ne connaîtra pas de hausse », a tenu à rassurer le ministre des Affaires religieuses et des Waqfs, affirmant que le montant restait de l’ordre de 405 000 DA. Mohamed Aïssa a, dans le même sillage, annoncé une augmentation de 1 000 places supplémentaires pour le quota de l’Algérie concernant le pèlerinage de l’année 2019. En effet, le quota actuel de l’Algérie en ce qui concerne le hadj est de 36 000 pèlerins, mais elle aspire à en obtenir 5 000 autres. Par ailleurs, et concernant le conflit qui oppose les imams à leur tutelle, Mohamed Aïssa assure que son département est prêt à ouvrir le dialogue avec les imams au début du mois de janvier 2019, et ce pour discuter des différents points soulevés par leur syndicat, particulièrement la revendication salariale.


Evoquant ce point précis, Mohamed Aïssa s’est montré clair sur le sujet des salaires : « Je ne peux pas ouvrir le dossier des statuts pour le moment ». Mais « dès que l’Etat donnera son aval, le ministère est prêt à écouter les imams et à trouver un moyen pour résoudre leurs problèmes. Pour le moment, il m’est impossible de le faire », a-t-il soutenu. Le ministre a toutefois souligné qu’il « trouverait un moyen pour prendre en charge leurs revendications dans la mesure où les imams n’ont pas fait de doléances extravagantes et ont juste réclamé leurs droits socioprofessionnels ». Le ministre a également indiqué qu’il se trouve des personnes qui exploitent cette situation pour « perturber » nos mosquées.


Pour en revenir au hadj, notons que 44 agences de tourisme, dont deux publiques, ont été sélectionnées pour organiser la saison du hadj 2019, a révélé le directeur du hadj à l’Office national du hadj et de la omra (ONHO). Elles étaient 42 l’année dernière et 60 en 2016. Une décision qui vient encourager les agences de tourisme à tenter l’expérience, et ce conformément aux recommandations du Conseil interministériel tenu le 30 octobre dernier, portant maintien du niveau de performance de la saison du hadj 2018. Une saison jugée « meilleure » en comparaison avec les saisons précédentes, suite aux rapports de la commission de contrôle et d’inspection relevant du département de Mohamed Aïssa sur le suivi des agences touristiques dans les Lieux saints et l’évaluation de leurs activités et performances.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter