Nationale

#TITRE

421

Mobilisation générale au sein du ministère du Commerce

15 mai 2016 | 20:28
Kamel Cheriti

Une super rencontre, présidée par le ministre du Commerce Belaïd Bakhti, a eu lieu hier à la Safex, regroupant l’ensemble des responsables du secteur du commerce sur toute l’étendue du territoire national.

Cette journée d’études s’est déroulée sur le thème de la présentation du dispositif relatif à la surveillance du marché durant le mois de Ramadhan et la saison estivale. Ce rendez-vous a été rehaussé par la présence du directeur général de la sûreté nationale et du secrétaire général de l’Union nationale des commerçants algériens.

Ainsi de fermes et constructives dispositions ont été prises afin que le citoyen soit protégé, aussi bien pour la satisfaction de ses exigences en matière d’approvisionnement que sur celles relatives à sa santé.

D’immenses avancées ont été déjà accomplies ces dernières années par les départements du ministère du Commerce pour assainir le marché et cette évolution positive ne peut que se renforcer et se répercuter favorablement sur le déroulement du mois de ramadhan et de la saison estivale de cette année.

Ces avancées sont été présentées au cours de cette journée d’études par l’intervention de M. Ramdane Bousnadji, responsable du laboratoire d’analyses au ministère du Commerce. 

« Nous avons enregistré au cours de l’année 2015 une nette évolution positive, caractérisée par un renforcement des contrôles débouchant sur la diminution importante des infractions et une meilleure situation du marché », a-t-il déclaré. MM. Aït Abderahmane et Ettayeb, directeurs centraux au ministère du Commerce ont, quant à eux, présenté le dispositif relatif à la surveillance du marché durant le mois de ramadhan et la saison estivale 2016.

Ce dispositif s’articule à la lumière des résultats de l’activité du contrôle économique et de la répression des fraudes, effectués au titre du premier semestre 2016.

Les actions engagées ont été orientées vers la prise en charge des préoccupations résultant des dysfonctionnements observés sur le marché pendant ce premier trimestre, tant en matière de pratiques commerciales que de conformité des produits.

Les opérations de contrôle se sont soldées par près de 200 000 interventions qui ont porté notamment sur les prix pratiqués, l’exercice commercial sans local, le registre de commerce, la publicité, la facturation. Ces contrôles ont aussi concerné la santé du consommateur par la vérification des conditions d’hygiène et de salubrité et l’authenticité du produit mis à la vente. 

Les produits analysés en laborattoire ont permis de déceler des anomalies de non-conformité particulièrement dans la pâtisserie, le sel alimentaire ainsi que les épices d’importation. Lutte contre le gaspillage et une permanence impérative durant les fêtes de l’Aïd.

Quant à la préparation proprement dite du mois de Ramadhan et de la saison estivale, celle-ci se réfère à la feuille de route conçue par la circulaire du 30 avril du ministre du Commerce. Les dispositions de ces directives concernent le suivi régulier de l’approvisionnement du marché en produits de base, l’observation des prix, la sensibilisation des opérateurs économiques et du consommateur.

Concernant le premier point, le ministère du Commerce assure que le marché est suffisamment approvisionné en produits de base et de large consommation et que le système d’information mis en place dès le début de ce mois de mai, assure un suivi permanent contrôlant l’observation des prix et la garantie de l’existence régulière de cet approvisionnement aussi bien durant ce mois de ramdhan, qui débute dans quelques semaines, que durant la saison estivale toute proche. Cette feuille de route introduit un nouveau chapitre, celui de la lutte contre le gaspillage.

Une campagne de sensibilisation va débuter dans ce cadre en faisant intervenir les associations, les représentants des autorités locales, les Scouts musulmans algériens, les associations professionnelles et aussi les médias écrits et audiovisuels. 

Cette feuille de route concerne aussi les permanences qu’assureront impérativement les commerçants, surtout les épiceries, les boulangeries et les restaurants les jours de l’Aïd et également les jours qui suivent cette fête et ceci, afin que le consommateur ne soit pas pénalisé par une rupture des approvisionnements.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter