Culture

#TITRE

893

Mehdi le violoncelliste et son Beyond Borders

11 mai 2016 | 20:54
Kamel Cheriti


L’enfant prodige d’Alger, Mehdi Elias Baba-Ameur est de retour dans sa ville natale avec Beyond Borders, l’Ensemble musical qu’il a fondé à Rome il y a quatre ans. Il a donné un concert, hier, mercredi 11 mai, à Ibn Zeydoun, dans le cadre du 17e Festival culturel européen.


Ce sera un concert mémorable aussi bien par la qualité du programme que par la haute valeur des musiciens.


Le thème de ce programme musical se situe dans la diversité des musiques du bassin méditerranéen où se trouvent mariés l’authenticité et les dimensions émotionnelles du patrimoine musical traditionnel avec la justesse, la précision et la rigueur de la musique académique. « En fondant mon Ensemble en 2012 à Rome, ma volonté était de réunir ensemble par la musique, la diversité des origines et des confessions.


Dans notre monde violent d’aujourd’hui où chacun se replie sur soi, j’œuvre pour l’instauration permanente de la paix, de l’ouverture, de la tolérance, de la compréhension mutuelle, de l’assistance spontanée et de l’aide à son prochain », s’est confié Mehdi Elias Baba-Ameur. Il veut partager sa passion de la musique, le bonheur que l’art musical lui procure et ce grand message humaniste avec les autres.


« Mon message attire d’ailleurs les foules dans mes représentations musicales, témoin, entre autres, le triomphe qu’a reçu dernièrement le concert du Beyond Borders Ensemble, ce mois d’avril à Venise », affirme encore Mehdi Elias Baba-Ameur. Lui-même violoncelliste de grand talent, il a présenté les musiciens l’accompagnant à Alger, tous qualifiés d’une formation brillante et de l’acquisition d’un niveau d’exception au célèbre Conservatoire de Rome, Santa Cecilia.


La violoniste Dahla Lee de la Corée du Sud, l’alto Darena Petrova de Bulgarie, le percussionniste Simone Pulvano d’Italie, le luthiste Simone Collavecci d’Italie interpréteront avec Mehdi les musiques du bassin méditerranéen et des pièces du patrimoine musical algérien.


M. E Baba-Ameur s’implique personnellement. Il fera redécouvrir une touchia en mode zidane arrangée sous une forme académique en sauvegardant précieusement sa saveur originale. Mieux encore, il a inscrit à son programme l’interprétation d’une œuvre qu’il a lui-même puisée dans le patrimoine algérien et superbement travaillée.


Il s’agit de la berceuse Atas atas amimi. Il faut saluer le soutien sans faille que lui accorde Moncef son père pour la promotion de sa carrière. Il faut aussi saluer l’heureuse initiative des autorités culturelles italiennes pour avoir invité le Beyond Borders Ensemble à représenter l’Italie au Festival culturel européen à Alger, un signe de l’excellente coopération culturelle algéro-italienne.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter