Nationale

#TITRE

248

Médéa : Faire connaître les potentialités de la région

28 février 2017 | 20:07
N. B.

La foire du miel a ouvert ses portes au public jeudi dernier pour une semaine et se poursuivra donc jusqu’au 2 mars. Le coup d’envoi a été donné par le wali, Mostéfa Layadi, en présence de nombreux participants venus de plusieurs régions du pays. 

Organisée par la Chambre de l’agriculture et la direction des services agricoles de Médéa, la foire du miel a installé ses stands sur la place du 1er-Novembre, au centre-ville de Médéa.
La foire du miel vise à mieux faire connaître le potentiel apicole de la région et à promouvoir les produits agricoles du terroir, selon les organisateurs qui ont lancé cette édition sous le slogan « Le produit du terroir ». Une édition qui a enregistré la participation de pas moins d’une quarantaine de producteurs de miel et dérivés.

La foire est aussi l’occasion pour les amateurs de miel pur de goûter les différentes variétés exposées et pour les producteurs d’écouler leur marchandise grâce à la vente directe de la gamme des produits de la ruche mais aussi de faire découvrir aux visiteurs les dérivés de la ruche tels que le pollen, la propolis, la cire, la gelée royale ainsi que les différentes utilisations des produits transformés dans l’industrie cosmétique et autres.

L’objectif principal assigné à la foire est d’encourager la production locale et, en même temps, de faire connaître les potentialités de la région en matière de production apicole, ainsi que les facilitations accordées en matière de commercialisation et de soutien financier à la filière.

Dans ses échanges avec les apiculteurs, lors de la visite des stands d’exposition, le wali a indiqué que la promotion de la filière passe par un bond qualitatif basé sur l’utilisation de techniques modernes qui permettent un meilleur rendement et par la labellisation du produit local afin de pouvoir concurrencer les variétés commercialisées sur le marché national.

Il convient de noter que l’importance de la filière apicole et les résultats positifs enregistrés au cours de ces cinq dernières années sont étayés par le volume de la production de miel, qui a atteint une moyenne de 1 450 tonnes par an, soit l’équivalent de 4 kg par ruche. En effet, la production de miel, qui situe la wilaya dans le peloton de tête des régions apicoles, compte plus de 35 650 ruches exploitées par 1 400 professionnels, avec une moyenne de 25 ruches par éleveur.

C’est dans la perspective de mieux vulgariser l’activité apicole qu’un atelier de formation a été organisé en marge de la foire par des animateurs de la Chambre de l’agriculture et des cadres du secteur agricole.

Aussi, les apiculteurs de la wilaya ont été invités à mettre à disposition leur savoir-faire pour vulgariser le produit de l’abeille et faire connaître les bienfaits du miel et ses vertus pour la santé, mais aussi à faire découvrir au public les nombreux produits de la ruche.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter