Articles similaires

Nationale

#TITRE

409

Maturité politique : La grande leçon des manifestants

1er mars 2019 | 21:51

Impressionnant ! La marche de ce vendredi a dépassé toutes les prévisions. Du jamais vu, même aux premiers temps de l’ouverture démocratique des années 1990. Au-delà des chiffres et du nombre des manifestants, il y a eu comme un déclic chez de larges pans de cette société algérienne, toutes sensibilités confondues. Un déclic psychologique qui brise non seulement des murs d’incompréhension ultra-paternaliste ou d’autisme machiavélique de la part des gouvernants, mais aussi ce sentiment de mépris envers un peuple à la recherche d’une dignité politique et non pas sportive.

A bien des égards, ces marches pacifiques et cette communion presque familiale rappellent les ambiances vécues lors d’une mémorable qualification à Oum Darman, au Soudan. Une bataille sportive qui avait mobilisé tout un peuple avec son Etat pour venger une « hogra » sportive. C’était en novembre 2009.

Loin de toute exagération, il s’agit probablement de la plus grande manifestation populaire que la capitale ait connue depuis la fête de l’indépendance, le 5 juillet 1962. Une journée historique, car, de toutes les villes du pays, les mêmes images tout aussi impressionnantes nous parvenaient.

Cependant, plus que les leçons du nombre et de la mobilisation qu’il faudra retenir, il y a ce constat : toutes les générations, toutes les couches sociales, toutes les corporations, toutes les sensibilités politiques étaient là. L’image la plus saisissante aura été celle d ces chômeurs qui côtoyaient le richissime homme d’affaires Issad Rebrab dans une « parade » de contestation. Les Algériens venaient dire non au système qui méprise leurs voix et leurs intelligences. Non à la présidence à vie, non à toute forme d’injustice.

L’autre constat qui a époustouflé les observateurs est le caractère pacifique de cette fronde. Une rébellion franche qui n’a été émaillé d’aucun incident. Nulle part, ces marches et ces manifestations qui bravaient l’interdit et qui brisaient les murs de la peur n’ont glissé vers l’irréparable. C’est déjà une victoire pour ce peuple, qui vient de montrer qu’il revendiquera ses droits dans le calme et la sérénité. Mais aussi avec une maturité politique des plus enviables. Car, bien que des chefs de formations

politiques étaient présents, prenant le train en marche, ces manifestants n’ont jamais scandé des slogans partisans.

C’est une grande victoire pour ce peuple, et surtout cette jeunesse, consciente des enjeux et des menaces, et qui vient d’administrer à ses gouvernants des leçons de responsabilité.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter