Sports

#TITRE

227

Mamelodi Sundowns en route vers son premier titre continental

16 octobre 2016 | 19:29
Rédaction JI

Et de trois pour les Mamelodi Sundowns. Déjà vainqueurs à deux reprises du Zamalek lors de la phase de poules, les Sud-Africains ont remporté une troisième victoire consécutive, cette fois en finale aller de la Ligue des champions Orange.

La troisième mais aussi la plus convaincante. Dominateurs de bout en bout, les « Brésiliens » (surnom des joueurs de Sundowns) ont joué à la brésilienne imposant leur jeu et leur détermination à une équipe égyptienne le plus souvent sur la défensive.

Le score de 3 buts à 0 reflète assez bien le déroulement de la rencontre. A l’issue de la première période, les Sundowns avaient tiré dix fois au but contre zéro tentative pour les Egyptiens.

Le soleil était d’or tout comme les tribunes qui arboraient fièrement le maillot jaune de leur équipe. C’était bien la fête annoncée. Le premier but fut salué comme il se devait. Un gros travail du milieu de terrain et capitaine Hlompho Kekana, une passe lumineuse comme le ciel pour le Libérien Anthony Laffor qui se faisait un devoir de transformer l’action en but (1-0, 31’).

Dix minutes plus tard, un tir croisé du défenseur Tebono Langerman surprenait d’une belle chandelle le gardien Ahmed El Shenawy trop avancé (2-0, 40’). 2 à 0, ce sera le score à la mi-temps et il n’y avait rien à redire.la reprise était marqué par un coup de théâtre, le troisième but des locaux, un tir de Percy Tau, détourné dans sa cage par le défenseur central Islam Gamal (3-0, 46’).

Les Zamalkaouis, sonnés, tentaient bien de marquer ne serait-ce qu’un but mais le tir d’Ayman Hefny était repoussé sur sa ligne par Wayne Arendse.

Les Sundowns tenaient leur victoire bien en main, n’éprouvant pas trop de difficultés à annihiler les quelques incursions égyptiennes dans leur camp.

Vingt et ans après l’unique succès sud-africain dans l’épreuve, celle des Orlando Pirates aux dépens de l’ASEC Momosas, Mamelodi Sundowns est bien parti pour inscrite son nom au palmarès. Bien sûr, rien n’est jamais définitif, le Zamalek, vainqueur de la première manche de sa demi-finale contre le Wydad de Casablanca par quatre buts à 0, a bien failli connaître les affres d’une cruelle élimination au match retour.

Mais les Sud- Africains ont été cette fois supérieurs dans tous les secteurs du jeu et il faudrait une transformation spectaculaire de l’équipe égyptienne pour qu’elle puisse signer une sixième victoire dans l’épreuve la plus convoitée du calendrier. En a-t-elle les moyens. Il y a de quoi en douter.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter