Nationale

#TITRE

199

Les travailleurs de l’ENIEM refusent la fermeture de leur entreprise

2 février 2020 | 17:32
De notre bureau, Saïd Tissegouine

Les travailleurs de l’ENIEM d’Oued-Aïssi ont observé, ce dimanche, un grand rassemblement devant le siège de leur entreprise pour protester contre sa fermeture annoncée par la direction.
A noter que suite à la pénurie de matière première ; pénurie, devons-nous rappeler, due à l’absence de finance nécessaire pour payer les fournisseurs, la direction de l’entreprise n’a eu d’autre choix que d’ordonner la mise à l’arrêt des ateliers de production ; mise à l’arrêt qui a entraîné à son tour la mise en congé d’office des travailleurs avec effet à partir d’hier. Cependant, C’est l’opacité la plus totale qui règne autour de cette décision portant sur la mise en congé d’office des 1700 travailleurs que cette entreprise spécialisée dans la production et la commercialisation des produits électroménagers. En effet, pour les travailleurs, aucune décision officielle ne leur est parvenue quant au sort définitif qui leur est réservé. Est-ce vraiment un congé limité dans le temps, soit le temps de renouveler les stocks de la matière première dont a besoin l’entreprise ? Est-ce la fermeture définitive de l’ENIEM ? Tout indique que la communication fait défaut au sein de l’ENIEM. Toujours est-il cependant que selon notre enquête, rien ne permet de soupçonner le risque de fermeture définitive de l’ENIEM. En effet, nous avons appris que les membres du comité de crédits de la banque extérieure d’Algérie (BEA) et le directeur général de cette institution financière se sont réunis, mercredi dernier, à l’effet d’examiner la situation de l’ENIEM et notamment la proposition qui a été faite par Son directeur général (DG de l’ENIEM), Djillali Moazer, à savoir l’acceptation d’une ligne de crédits à même de garantir le paiement au moins de la matière première nécessaire au redémarrage des ateliers de production. Selon notre source, les responsables de la BEA ont donné l’accord de principe à l’octroi de cette ligne de crédits. Toutefois, notre source n’indique pas la limite de cette ligne de crédits en question. En revanche, le directeur général de l’ENIEM a formulé le souhait de jouir non seulement de cette ouverture de ligne de crédits par le partenaire bancaire de l’entreprise qu’il dirige, mais aussi l’effacement de ses dettes. A noter que selon des indiscrétions en provenance du CPE (comité d’évaluation participatif), les dettes de l’ENIEM d’Oued-Aïssi s’élèvent à un montant de 7 milliards dinars. Notons enfin que tout indique que l’avenir de l’ENIEM d’Oued-Aïssi n’est pas hypothéqué. En effet, une source proche de ce dossier ENIEM a indiqué au Jeune Indépendant que la remise en marche des ateliers de l’entreprise aura lieu début du mois prochain. Autrement dit, le congé forcé des travailleurs de l’ENIEM ne durera que le temps du mois en cours. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter