Articles similaires

Nationale

#TITRE

582

Les sujets de mathématiques et de langue arabe partagés sur Facebook

24 mai 2018 | 00:04
EducationBenghabrit Lynda Louifi


Pas moins de 797 812 élèves, répartis à travers 7 371 centres d’examen sur l’ensemble du territoire national, ont concouru ce mercredi à l’examen de fin de cycle primaire (ex. 6e). Cet examen a porté sur trois matières principales : la langue arabe, les mathématiques et la langue française.


Le dispositif de sécurisation des épreuves mis en place par le ministère de l’Education nationale a encore une fois échoué. Les sujets de mathématiques et de langue arabe ont été publiés sur les réseaux sociaux un quart d’heure à peine après le début des épreuves. Cela doit pousser la ministre à renforcer le dispositif de sécurisation des sujets, en prévision du BEM et surtout du bac. Les candidats ont été accompagnés par leurs parents, aussi stressés et angoissés que leurs progénitures, jusqu’à l’entrée des établissements retenus pour cet examen. A leur sortie hier du centre d’examen Aïssat-Idir, les élèves étaient souriants, jugeant les épreuves très faciles. Ces derniers ont souhaité que l’épreuve de français soit aussi facile que celles de la matinée. La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, qui a donné le coup d’envoi officiel depuis l’école primaire chahid Hadj Kaddour-Mohamed à El-Menea (Ghardaia), était intervenue à la veille de l’examen et à travers une note postée sur sa page Facebook pour interdire les visites officielles durant les examens scolaires. « Avec le début des examens scolaires, les centres d’examens connaissent des visites officielles pour superviser l’ouverture des enveloppes contenant les sujets et donner le coup d’envoi, et parfois il arrive que ces visites s’étendent aux classes, ce qui perturbe les candidats et induit une situation qui n’est pas favorable au bon déroulement des examens », a fait remarquer Nouria Benghebrit. Elle a ajouté également que « de telles situations sont à même de détourner l’attention du chef de centre, au moment où il a le plus besoin de concentrer toute son attention et sa vigilance sur les sujets conformément aux strictes exigences du guide de gestion du centre des examens », précisant que les parents d’élèves « ont souvent exprimé leur préoccupation à ce sujet ».


Par souci de préserver le bien-être des élèves, le ministère de l’Éducation a décidé, il y a deux ans, que les élèves passeront les examens au sein de leurs établissements respectifs. Le recours à une session de rattrapage n’est pas envisageable. Les moyennes des examens trimestriels seront prises en compte pour les élèves qui n’obtiendraient pas la moyenne de 5 sur 10. Les résultats de l’examen de fin de cycle primaire seront annoncés le 6 juin prochain, a affirmé Chaïb Draa Tani, conseiller au ministère de l’Éducation nationale. Par ailleurs, 31 000 agents de police ont été mobilisés pour assurer le bon déroulement de l’examen. 7 371 centres d’examen et plusieurs centres de correction sont concernés par ce dispositif sécuritaire

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter