Articles similaires

Nationale

#TITRE

313

Les souscripteurs au programme LPA Boudouaou interpellent le wali

6 mai 2018 | 21:52
Logements Lynda Louifi

Las d’attendre, les bénéficiaires du programme des 100 logements LPA Hamdi-Slimane à Boudouaou ont fini par sortir de leurs gonds et dénoncer, avec des mots assez durs, le retard enregistré dans la réalisation de leurs logements. Ils interpellent le wali de Boumerdès pour qu’il donne des instructions « fermes » quant à la reprise des travaux de réalisation par le promoteur.

Les contestataires ont exprimé leur ras-le-bol dans une déclaration à l’issue du rassemblement qui a été tenu samedi devant le site. Ce retard enregistré est imputé sans détour au manque de sérieux de la part du promoteur chargé de la réalisation du projet Sarl El-Miamari qui, selon les intervenants, a montré une volonté manifeste de ne pas achever les travaux qui accusent déjà un retard énorme. Vu le constat alarmant dressé lors du rassemblement, les bénéficiaires ont tenu à tirer la sonnette d’alarme suite aux défaillances constatées et, par-là même, à interpeller le premier responsable de la wilaya afin que toutes les mesures qui s’imposent soient prises en urgence pour permettre l’achèvement et la livraison des logements. « Le promoteur El-Miamari s’est engagé comme convenu, dans le contrat signé bilatéralement en 2014, à nous livrer nos logements après 24 mois de travaux, mais hélas, deux années plus tard, nous continuons toujours à attendre. Le promoteur a arrêté les travaux depuis quelques mois à cause d’un câble électrique traversant le site.

Maintenant que le câble a été enlevé depuis deux mois déjà, permettant ainsi la poursuite des travaux du projet le plus normalement du monde, le promoteur n’a pas bougé le petit doigt pour entamer à nouveau les travaux des deux derniers bâtiments et livrer le projet avant la fin de 2018 comme il nous l’a promis », a affirmé l’un des bénéficiaires, ajoutant qu’« à ce titre, nous précisons qu’au rythme actuel d’avancement des travaux, nous sommes convaincus que le projet a de très faibles chances d’être achevé très prochainement ». Les souscripteurs ont également précisé que « lors de nos multiples déplacements effectués sur le chantier, nous avons eu à constater que la qualité des travaux réalisés était loin d’être satisfaisante. Le nombre d’employés mobilisés par l’entreprise en charge des travaux est très réduit et le matériel a été transporté pour un autre projet situé à Figuier ». Les protestataires souligne que selon le chef de chantier, le promoteur El-Miamari n’a pas l’intention de poursuivre les travaux à Boudouaou jusqu’à l’achèvement de ceux de Figuier. Lors de leur rassemblement, les bénéficiaires ont mis en avant cette volonté manifeste de ne pas mener à bout les travaux, comme le montre l’inexistence de travailleurs sur le site, « ce qui continue d’influer négativement sur l’avancement des travaux ». Le maître d’ouvrage, à savoir la Direction du logement, a été pointé du doigt par les acquéreurs. Il convient de signaler que plusieurs souscripteurs ont payé la totalité de la somme due après avoir été menacés par le promoteur de rompre leurs contrats. Pour cela, les souscripteurs sollicitent l’intervention du

wali pour résoudre ce problème, surtout que le projet bat de l’aile depuis déjà plus d’une année. Les bénéficiaires des 100 logts LPA Boudouaou sont allés plus loin : « Nous avons également constaté que l’entreprise, dont la défaillance est reconnue par tous, n’est pas la seule responsable de cette situation. Nous estimons que la Direction du logement, en sa qualité de maître d’ouvrage, n’a pas agi avec la fermeté qui s’impose pour mettre fin à cette situation qui risque d’être fortement pénalisante pour nous, dont la grande majorité a déjà versé les sommes d’argent dues il y a déjà au moins une année. » Le constat est là et parle de lui-même. Entre-temps, la colère monte encore et les souscripteurs menacent de durcir le ton. « Si aucune mesure urgente n’est prise, des actions de protestation plus radicales seront envisagées dans un avenir proche », ont-ils averti.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter