Sports

#TITRE

398

Les sœurs Bousner et le duo Benbouali-Haddaoui vainqueurs

22 mai 2016 | 21:33
Rédaction JI

Les finales de la première édition de la Coupe d’Algérie de Beach-Volley, disputées samedi après-midi sur l’esplanade du complexe Riadh El Feth (Alger) ont été remportées par le tandem Hicham Benbouali et Hamza Haddaoui chez les messieurs, ainsi que par les sœurs Kahina et Katia Bousner chez les dames.

Des finales tellement serrées qu’il a fallu recourir au tie-break pour départager les antagonistes, aussi bien chez les messieurs que chez les dames. Hicham Benbouali et Hamza Haddaoui (Alger) avaient remporté le premier set (21-18) devant les représentants de Boumerdès, Hocine Mechentel et Rafik Belounis, mais ces derniers se sont bien ressaisis dans le 2e set qu’ils ont remporté (21-19).

Le tie-break a été âprement disputé, entre deux adversaires qui se connaissent bien, et la victoire est finalement revenue au tandem Benbouali - Haddaoui, sur le score de (15-08).

Même scénario chez les dames, où les Bougiotes Louiza Bayou et Sara Akroune ont commencé par remporter le 1er set contre les soeurs Kahina et Katia Bousner, également de Béjaïa, sur le score de (21-16) avant de concéder le 2e set (21-18) et de s’effondrer au tie-break (15-13).

"C’est une joie immense de remporter cette première édition de la Coupe d’Algérie de Beach-volley. Notre joie est d’autant plus grande que nous n’avions effectué aucune préparation particulière en prévision de cette compétition. Mais comme on dit, l’appétit vient en mangeant.

Arrivées en finale, on s’est surpassées et Dieu merci, tout s’est bien passé pour nous. Le fait d’être sœurs nous a beaucoup aidé, car il existe une très grande complicité entre nous. C’est ce qui nous a d’ailleurs permis de revenir dans le match après avoir concédé le 1er set et de s’imposer finalement au tie-break" ont déclaré à l’APS les Soeurs Bousner juste après leur victoire.

Une joie immense, qui contraste avec la grosse déception de Louiza Bayou et Sara Akroune, visiblement très contrariées après la défaite."Nous avions admirablement bien abordé cette finale, en remportant le premier set, mais la suite a été nettement moins bonne. Ce n’était pas grand-chose , juste quelques petites erreurs d’inattention.

Mais nos adversaires étaient très fortes et elles n’en demandaient pas plus pour revenir dans le match et d’inverser la situation à leur avantage. En somme, c’est notre incapacité à bien gérer les moment forts de cette finale qui nous a été fatal" ont expliqué Bayou et Akroune.

Même son de cloche chez les messieurs, où les perdants semblaient très déçus de passer à coté de cette finale historique "Nous formons un tandem depuis plusieurs années et à chaque fois que nous arrivions en finale, la victoire était la notre et cela fait quatre ans que ça dure. Nous sommes invaincus en finale depuis 2012.

Donc, le simple fait de perdre aujourd’hui représente une grande déception" ont indiqué Hocine Mechentel et Rafik Belounis. Interrogés sur ce qui n’a pas marché dans ce match, les représentant de Boumerdès ont évoqué "la fatigue", considérant avoir "fourni beaucoup d’efforts pour revenir" dans la course, après avoir concédé le premier set, faisant qu’il "ne leur restait plus de jus pour continuer à lutter au tie-break".

De leur côté, les vainqueurs Hicham Benbouali et Hamza Haddaoui se sont réjouis de remporter cette coupe d’Algérie "surtout qu’il s’agit d’une première" ajoutant que "c’est une belle revanche" sur Mechentel et Belounis, qui les avaient battus lors d’un précédent tournoi, disputé il y a environs trois semaines à Djelfa.

Outre les coupes et les médailles, les finalistes ont reçu des récompenses financières de la part des organisateurs : 100.000 DA pour les vainqueurs (messieurs / dames) et 50.000 DA pour les perdants (messieurs / dames).Plus tôt dans la matinée se sont déroulées les "petites finales" pour la troisième place.

Chez les messieurs, la victoire est revenue aux Annabis Abdelmalek Lecheheb et Raouf Ramoul, ayant battu les représentants de Tipasa Chakib Chabou - Nazim Benfetoum (21-13, 23-21).

Chez les dames, la 3e place est revenue aux Bougiotes Meriem Azem et Lamia Madi, suite à leur victoire contre les Algéroises Farah Benbouali et Amina Loumi par deux sets à un (21-17, 18-21, 15-4).

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter