Articles similaires

Nationale

#TITRE

667

Les réserves de change toujours en baisse

23 décembre 2018 | 22:51


Les réserves de change de l’Algérie ont baissé à 82,12 milliards de dollars à fin novembre 2018 contre 97,33 milliards de dollars à fin 2017, soit une érosion de 15,21 milliards de dollars en 11 mois, selon le gouverneur de la Banque d’Algérie qui a révélé, dans la foulée, la non-exploitation de la nouvelle demande de financement dans le cadre du financement non-conventionnel.


S’exprimant hier à l’Assemblée populaire nationale (APN), lors d’une séance plénière présidée par Moad Bouchareb et consacrée à la présentation du rapport de la Banque d’Algérie sur les évolutions financières et monétaires du pays, Mohamed Loukal a rappelé que les réserves de change étaient de 86,08 milliards de dollars à fin septembre 2018 et de 88,61 milliards de dollars à fin juin 2018.


Il a également signalé le ralentissement de la croissance économique de l’année en cours en raison du recul sensible de la croissance dans le secteur des hydrocarbures, cela en dépit de l’appréciation des prix du baril en 2017 (avec une moyenne de 54 dollars), en comparaison à 2016 (45 dollars), signalant les perturbations que connaît ces jours-ci le marché de l’or noir. « Notre économie demeure toujours dépendante de la rente pétrolière », a-t-il avoué, soulignant la nécessité d’adopter des politiques économiques et des réformes structurelles pour garantir l’équilibre. Cela ne se fera, précise-t-il, que par la diversification économique. Il s’inscrit ainsi dans la démarche du gouvernement qui ne cesse d’appeler à la nécessité de diversifier les ressources pour donner un nouvel élan à l’économie nationale.


Loukal a par ailleurs indiqué que le montant des titres émis dans le cadre du mécanisme de financement non conventionnel, lancé fin 2017, s’est établi à 4 005 milliards DA à fin septembre 2018, avec l’inscription en novembre dernier d’une nouvelle demande de financement de 1 187,2 milliards de DA. Une demande qui demeure, révèle le ministre, non exploité à ce jour. Ce montant (4 005 MDS) a été réparti entre 1 470 milliards DA destinés à couvrir le déficit du Trésor public, et 2 264 milliards de DA pour financer la dette publique. Il a en outre fait savoir que le taux de financement non conventionnel par rapport au produit intérieur brut (PIB) représente près de 28%.


Après la présentation du rapport, les députés ont plaidé pour l’adoption de la finance islamique dans le but de dynamiser le rôle des banques, mais aussi pour attirer les investisseurs dans ce circuit financier tant réclamé par ces dernières. Naima Djilali Aissa, députée FLN, a appelé à lutter contre la bureaucratie au niveau des banques, facilitant ainsi l’octroi de crédits aux investisseurs. Abdelghani Ouchiche,s du parti TAJ, a de son côté jugé judicieux que ce rapport soit étudié par la commission du budget et des finances de l’APN pour donner son avis sur son contenu. Et de s’interroger en s’adressant au gouverneur de la Banque d’Algérie : « pouvez-vous dire non à la décision de recourir à la planche à billets ? » Il préconise par ailleurs de remplacer l’impôt sur la fortune par un fond spécial qui prendra en charge certaines dépenses, diminuant ainsi la pression sur les caisses de l’Etat.


Ben Youcef Zeouani, de la même formation politique a, pour sa part, souligné la nécessité de recourir à la finance islamique, signalant une réticence quant à sa mise en œuvre. Le même avis est partagé par Fatima Saidi, du MSP, qui dit que « la finance islamique tarde à voir le jour ». Fatima Kerma, du RND, a quant à elle salué le contenu de ce rapport, appelant cependant à l’encouragement de l’activité agricole en incitant à l’investissement dans ce secteur.


Pour Mohaled Mokrane, du Front El Moustaqbel, il est nécessaire de revoir la politique monétaire et économique du pays.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter