Santé

#TITRE

242

Les parents d’élèves exhortés à adhérer à la prochaine campagne de vaccination

2 décembre 2017 | 19:23
Rédaction JI

Des représentants des secteurs de la santé et de l’éducation nationale ont appelé, mercredi à Alger, les parents d’élèves à adhérer à la prochaine campagne nationale de vaccination contre la rougeole et la rubéole, tout en insistant sur l’importance de cette action pour la santé des enfants.

Prévue du 21 décembre 2017 au 7 janvier 2018 sous le slogan « Grâce à la vaccination, je me protège et je vous protège », cette campagne est destinée à l’ensemble des enfants scolarisés des cycles primaire et moyen, à l’exception des élèves vaccinés lors de la campagne organisée en mars dernier.

Le choix des structures de santé devrait, cette fois-ci, « rassurer davantage les parents élèves », a indiqué Djamel Fourrar, directeur général de la prévention au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, lors d’une rencontre de sensibilisation sur la vaccination.

Considérant ces campagnes comme étant « un des meilleurs programmes permettant l’éradication des maladies transmissibles et contribuant à la réduction de la mortalité infantile », il a tenu à rappeler que la rougeole et la rubéole sont des « maladies mortelles », d’où, a-t-il relevé, l’importance pour les parents élèves d’adhérer à la future campagne de vaccination.

Imputant, quant à elle, le peu de suivi de la campagne précédente à un « manque de coordination » entre les ministères de la Santé et de l’Education, Mme Djamila Khiar, présidente de la Fédération nationale des Associations de parents d’élèves, a lancé un « appel pressant » aux parents des élèves pour faire vacciner leurs enfants, car, a-t-elle souligné, « il y va de leur intérêt et celui de toute la société ».

De son côté, le président de l’Association des parents d’élèves, Ahmed Khaled, a les parents à contribuer à la réussite de cette action, mettant en avant le rôle « déterminant » des médias dans ce sens.

Lors de cette rencontre, un exposé a été présenté sur l’historique du programme national de vaccination mis en oeoeuvre au lendemain de l’indépendance et qui a permis « une réduction de 60% le taux de mortalité infantile et atteindre un taux de 90% de couverture vaccinale.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter