Nationale

#TITRE

280

Après une réunion du conseil national du SAP

Les paramédicaux gèlent leur grève

3 février 2018 | 19:37
M. KOUINI


Le Syndicat algérien des paramédicaux (SAP) a annoncé, ce samedi 3 fevrier 2018, le gel de la grève illimitée à laquelle il avait appelé en réaction à la décision du tribunal administratif d’Alger jugeant « illégale » la grève cyclique de trois jours par semaine.


Le gel survient suite à la réunion du Conseil national du syndicat, dans la matinée d’hier, et pendant laquelle a été discuté le procès-verbal de la rencontre qui s’est tenue, le mercredi 31 janvier, entre le SAP et le ministère de la Santé.
Selon le secrétaire général du SAP, « le gel de la grève illimitée est le résultat à la réaction positive de la tutelle aux revendications du Syndicat des paramédicaux, dont l’annulation de la décision de suspension des syndicalistes du paramédical et la garantie qui leur a été donnée de les réintégrer immédiatement dans leur poste de travail ».
Pour le même responsable, le ministère de la Santé a donné son accord en vue de la satisfaction de la plupart des revendications des paramédicaux.
Selon le PV qui a sanctionné la réunion, la tutelle s’engage à envoyer des correspondances à la Direction générale de la Fonction publique (DGFP), afin de plaider pour la nomination des paramédicaux aux postes supérieurs structurels, alors que pour les postes supérieurs fonctionnels où les paramédicaux exercent déjà, même à titre transitoire, des dérogations seront également adressées à la DGFP.
Toujours dans le registre des satisfactions, l’accord prévoit la création d’une commission mixte, tutelle et délégués du partenaire social, dès la semaine prochaine, qui débattra la question des arrêtés ministériels sur les diplômes LMD (licence, master et doctorat).
S’agissant du dossier des aides-soignants principaux, l’accord prévoit que le nombre de postes de recrutement sera augmenté afin de permettre à cette catégorie de bénéficier des avancements dans leurs carrières. Même cas pour les infirmiers diplômés d’Etat.
Dans le PV sus-mentionné, la tutelle s’engage également à lancer des recrutements de paramédicaux issus du système LMD et sortis des universités. Des postes budgétaires seront créés pour cette catégorie dès l’année 2018.
Sur la question des évacuations des malades interstructures et interwilayas, soulevée par le partenaire social, la tutelle propose la mise en place d’un comité d’experts au sein du ministère de la Santé, qui sera chargé de déterminer avec exactitude les normes relatives aux évacuations et aux activités des urgences au sein des structures sanitaires et hospitalières.
Le SAP rappelle dans son communiqué de gel de sa grève que la tutelle a dénoué les cas litigieux et les conflits qui ont eu lieu à Djelfa et Akbou.
Pour rappel, le ministre s’est engagé à organiser mensuellement des réunions avec les partenaires sociaux. Bien qu’aucun autre calendrier n’ait été annoncé, il semble d’ores et déjà que le dialogue social a porté ses fruits, en attendant les autres engagements de la tutelle et ses négociations avec les autres syndicats, comme les médecins résidents.
 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter