Nationale

#TITRE

263

Les médecins résidents rencontrent ce mercredi le ministre

26 décembre 2017 | 21:01
Lynda Louifi

En grève illimitée depuis dimanche, les médecins résidents sont conviés, aujourd’hui, à une réunion avec le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière. Une rencontre qui permettra, de parvenir à un accord de conciliation entre les deux parties.

Les résidents en médecine, chirurgie dentaire et pharmacie, ont entamé dimanche une grève nationale et illimitée en réaction à « l’absence de dialogue de la part du ministère de la Santé », selon le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra), qui se félicite du taux de participation de ses adhérents à la grève.

En effet, le taux de suivi de ce mouvement de grève aux premier et deuxième jours a atteint les 80%, selon le collectif. La majorité des centres hospitalo - universitaires du pays ont été ainsi quasiment paralysés par cette grève.

Le mouvement de protestation des médecins résidents se durcit de semaine en semaine, alors qu’il s’est élargi aux pharmaciens et dentistes résidents, lesquels ont rejoint le mouvement à partir de sa troisième semaine. En rejoignant le mouvement de grève, les pharmaciens et les dentistes ont allongé la liste des revendications initiale.

Pour rappel, le Camra a organisé, depuis le 14 novembre dernier, une grève cyclique de deux jours chaque semaine, à travers tous les CHU du pays, avec des rassemblements au sein des établissements de santé. Une réunion a été organisée entre le Camra (22 délégués) et le ministère de la Santé pour trouver une sortie de crise mais cette réunion est restée sans suite malgré la promesse du ministre d’installer trois commissions.

La première sera chargée de discuter du statut particulier, la seconde concernera le service civil et la dernière devra se pencher sur les revendications pédagogiques. Les revendications des résidents sont, pour rappel, d’ordre socioprofessionnel et pédagogique. Ils réclament l’amélioration de leur conditions de travail avec, notamment, l’abrogation de l’obligation du service civil qu’ils considèrent comme « anticonstitutionnel ».

Les résidents trouvent que la révision du service civil n’apportera aucun changement à la situation. Les médecins revendiquent également de bénéficier d’exemption du service national, comme tous les jeunes Algériens qui ont des raisons particulières comme des maladies, un soutien de famille on alors ceux nés avant 1987.

Concernant les problèmes pédagogiques en rapport avec leur formation post-graduation, les membres de Camra se sont montrés satisfaits du résultat du dialogue avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter