Articles similaires

Nationale

#TITRE

836

Les instances UGTA de la zone industrielle de Rouiba-Reghaïa se démarquent de Sidi Saïd

6 mars 2019 | 23:23
ugta Djamel Zerrouk

L’Union territoriale UGTA des communes de Rouiba et de Reghaïa a décidé de prendre ses distances avec la centrale syndicale présidée par Abdelmadjid Sidi Saïd depuis plus de 20 ans. « Ne pouvant rester en marge des aspirations des revendications populaires profondes qui s’expriment, nous joignons nos voix pour dire oui à un changement du système », peut-on lire dans un communiqué rendu public le 6 mars 2019 et relayé par les réseaux sociaux.

Les instances locales de l’UGTA, qui ont sous leur houlette l’immense zone industrielle de Rouiba-Réghaïa dont le complexe de la SNVI, ajoutent : « Un système qui préserve la propriété inaliénable du peuple sur les richesses nationales de la nation, réhabilite le rôle de l’Etat dans le développement économique et social et la lutte contre la pauvreté et les inégalités. Un système qui se démarque des oligarchies et revalorise la valeur du travail et qui place l’homme au centre du développement.

Un système qui garantit les libertés individuelles et collectives et le libre exercice du droit syndical ». L’instance locale de l’UGTA interpelle également l’UGTA sur le fait que cette dernière « ne doit pas s’inscrire en porte-à-faux avec l’histoire ». « Et doit exprimer l’adhésion des travailleurs aux aspirations de la nation aux changements pour une vie meilleure ». « C’est pour cela que nous demandons une réunion d’urgence de la Commission exécutive nationale, instance suprême entre deux congrès, pour débattre de la situation et prendre une décision claire dans l’intérêt du pays, des travailleurs et de l’UGTA ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

  

Facebook

Twitter