Articles similaires

Nationale

#TITRE

335

Les députés saluent les progrès réalisés par la DGSN

6 février 2018 | 23:28
DGSNPolice Sofiane Abi

Lors d’une visite avant-hier aux différents sièges relevant de la DGSN, un panel composé de huit députés a vivement salué les pratiques juridiques et humanitaires des policiers. Le député Mohamed Mani, président de la commission juridique, administrative, des droits de l’homme, de l’organisation locale et de l’aménagement du territoire à l’Assemblée nationale, a salué le progrès remarquable auquel la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) est parvenue. La délégation de l’APN était accompagnée tout au long de son périple par l’inspecteur général de la Sûreté nationale et plusieurs explications lui ont été fournies. Les députés ont vivement apprécié les dernières technologies acquises par la police algérienne et son expérience pionnière en matière de sécurité. Au nom de l’APN, le président de la commission juridique, Mohamed Mani, a exprimé sa grande fierté de la présence du directeur général de la Sûreté nationale à la tête de l’Afripol (Police africaine).

Il a souligné aussi la satisfaction du citoyen pour la qualité des services fournis par la police. « La position prestigieuse de la police algérienne lui a permis de devenir une destination incontournable pour la police internationale, et notre fierté est grande de la présence du directeur général de la sécurité nationale à la tête de l’Afripol » s’est exprimé Mohamed Mani au nom de l’ensemble des députés de la nation et en présence de l’inspecteur général de la Sûreté nationale. Le groupe des députés a débuté sa visite au Laboratoire central de la police scientifique et technique, avant de se déplacer vers le Centre de commandement et de contrôle relevant de la Sûreté de wilaya d’Alger. Au niveau du Laboratoire central de la Police et accompagnés de l’inspecteur général de la DGSN, visiteurs ont été informés sur les différents services dont relèvent, entre autres, le département de l’ADN, celui de la chimie légale, des documents, des lignes et de la monnaie contrefaite, de la médecine légale et enfin le service d’exploitation des preuves numériques. Aussi, le panel des députés a été instruit sur les différents équipements et les méthodes très avancées utilisées par les experts de la police scientifique dans l’exercice de leurs fonctions. Les députés ont été épatés par le travail très compliqué et impressionnant qu’accomplissent les éléments de la Police scientifique, qui interviennent sur les scènes de crime pour prélever des éléments d’enquête nécessaires à l’identification des auteurs de crime.

Tellement émerveillés par le progrès que la DGSN a atteint, certains députés ne s’attendaient pas à voir un tel niveau. « Nous sommes très fiers de vous et du haut niveau de notre police », disaient les députés. Une fois que la visite au laboratoire central a pris fin, les députés se sont rendus au Centre de commandement et de contrôle. Ici, les représentants de la nation ont reçu une présentation globale sur les réalisations les plus importantes du directeur général de la Sûreté nationale depuis qu’il est à la tête de la DGSN. Le Centre de commandement et de contrôle est un grand édifice de sécurité qui participe dans le domaine des technologies de la communication et de la numérisation. Bâti par la DGSN, il est conçu pour contribuer à la bonne gestion du trafic routier et assurer son bon déroulement tout au long de l’année, comme il intervient dans des cas de détresse, notamment pour répondre aux appels des citoyens à travers le numéro vert « 15 48 », les appels étant réceptionnés ici. Le centre en question, à vocation nationale traitant les images vidéo des 48 sûretés de wilaya, est doté d’un matériel technologique de pointe

acquis dans le cadre de la modernisation de la Police. Les députés ont visité les 8 salles de surveillance que compte le CCC. Ces salles sont utilisées pour visualiser le flux des images vidéo envoyées par les caméras installées un peu partout dans les villes du pays. La délégation a terminé sa visite au boulevard Amirouche, où est situé le siège de la Sûreté de wilaya d’Alger. Ici, les huit députés se sont intéressés au nouveau système intelligent équipant les salles de détention provisoire et les chambres de garde à vue. Le chef de la délégation, le député Mohamed Mani, a montré sa grande admiration devant cette nouvelle technologie qui traduit l’attention portée par les hauts responsables à la préservation de la dignité des personnes placées en garde à vue, à la lumière de l’application des lois de la République et des principes des droits de l’homme. Avant de clôturer leur visite, les représentants de l’APN ont vivement félicité les pratiques juridiques et humanitaires qui, caractérisent le travail du policier dans notre pays, sans oublier le statut international dont jouit la police algérienne aux niveaux régional et international.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter