Nationale

#TITRE

432

Les corps communs de l’Education nationale préparent la protestation

24 juillet 2016 | 19:21
Lynda Louifi


Les corps communs de l’éducation nationale menacent de renouer avec la protestation dès la prochaine rentrée sociale. Cette catégorie de travailleurs a indiqué, par la voix du Syndicat national des corps communs et des ouvriers professionnels de l’éducation nationale (SNCCOPEN), que la rentrée 2017-2018 sera marquée par une série d’actions de protestation.


Dans un communiqué rendu public hier, ce syndicat a indiqué que les corps communs sont prêts à reprendre la protestation jusqu’à satisfaction de leurs doléances. La décision a été prise lors de la dernière réunion tenue les 18, 19, 20 et 21 juillet dernier à Annaba.


Ledit syndicat dénonce « la politique de marginalisation » adoptée par le ministère de l’Education à leur égard. Il a exprimé son mécontentement quant à l’exclusion des laborantins dans l’instruction interministérielle n°3, du 12 octobre 2015, qui concerne la promotion et le règlement des arriérés avec effet rétroactif.


Le SNCCOPEN a, à cet effet, appelé la ministre de l’Education à réintégrer de « manière effective » les laborantins dans le corps éducatif pour qu’ils puissent bénéficier de toutes les primes, à savoir celles de la documentation et du rendement, qui doivent être à 40% au lieu de 30%, et ce avec effet rétroactif depuis 2008.


Déterminé, le SNCCOPEN menace de recourir à la protestation pour faire aboutir ses revendications jugées « légitimes » par le ministère. Des revendications qui tournent autour de la révision du statut particulier du personnel des corps communs pour le SNCCOPEN.


Le syndicat appelle le gouvernement et le ministère de tutelle à retirer « immédiatement » les articles 19 et 22 du code général de la Fonction publique relatifs à l’emploi par contrat. Cette entité syndicale met en avant également la réintégration inconditionnelle des agents et des agents techniques dans les nouveaux postes, à savoir en tant qu’attaché de laboratoire et attaché principal, puisqu’ils ont une expérience de plus de 20 ans.


Les corps communs et les Op de l’éducation nationale exigent en outre leur participation à la gestion des fonds des œuvres sociales, l’octroi de la prime de rendement à 40% ainsi que l’application des PV signés entre leur syndicat et le ministère de l’Education nationale.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter